Renault hors de cause pour l'abandon de Sainz

Toro Rosso a confirmé que Renault n'était pas à blâmer au sujet de la mystérieuse défaillance électrique qui a contraint Carlos Sainz à l'abandon lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, le week-end dernier. Cet incident a privé l'Espagnol de quelques points qui semblaient lui tendre les bras. Il occupait alors la 9e place. 

Ses espoirs ont malheureusement été douchés lorsque sa monoplace s'est immobilisée en piste suite à un problème électrique. Son abandon a d'ailleurs provoqué la mise en place de la Voiture de Sécurité Virtuelle, le temps de dégager la STR10.

Toro Rosso n'a pas inscrit le moindre point sur un tracé de Silverstone qui semblait pourtant parfaitement lui convenir. Mais Max Verstappen a abandonné dès les premiers tours en quittant la piste. C'est la première fois depuis le Grand Prix de Bahreïn qu'aucune monoplace de Faenza n'a vu le drapeau à damier.

Suite aux analyses qui ont eu lieu à l'usine italienne, Toro Rosso a tiré des conclusions claires. L'écurie italienne a rapidement mis Renault hors de cause, précisant que l'abandon de Sainz n'était pas de la responsabilité du motoriste français.

L'équipe précise que la défaillance est liée à un domaine qui est totalement sous le contrôle de ses ingénieurs, sans pour autant livrer davantage de détails. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags abandon, moteur, mécanique, renault, électrique