Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place

partages
commentaires
Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place
Par :
12 févr. 2020 à 15:50

C'est dans le cadre du lancement de la saison 2020 organisé à Paris ce mercredi que Cyril Abiteboul a fixé pour Renault des objectifs "qui doivent être atteints et réalistes".

Sur le plan sportif, la volonté affichée par Renault est mesurée après avoir vécu une année 2019 plus difficile que prévu. L'heure est donc au réalisme, un mot qui a pris une importance grandissante dans le discours du management. Sous conditions, le Losange veut récupérer la quatrième place du championnat constructeurs qu'il a laissé échapper l'an passé.

"Pour la saison qui commence, nous devons respecter les trois priorités arrêtées à l’intersaison : être fiables dès le coup d’envoi, assurer un niveau élevé de développement très tôt dans la saison, et avoir un bon taux de conversion en piste", prévient Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport. "Nous devons aussi reprendre confiance et renforcer l’esprit d’équipe pour tirer le meilleur de tous, et maximiser nos chances sur chaque week-end de course lors d’une saison qui sera historiquement longue et éprouvante."

"L’objectif, c’est cette position de quatrième au championnat constructeurs, qui est réaliste et possible si l’on tient nos objectifs de fiabilité en début de saison, ce qui nous a manqué l’année dernière, de développement agressif dans le courant de la saison, et d’exécution et de réalisme en piste. Rien n’est irréaliste dans tout cela mais pour y arriver, il faut être capable aussi de se projeter dans le moyen et le long terme. Cette année 2020 doit également nous permettre d’être en phase avec nos objectifs ultérieurs plus ambitieux."

Lire aussi :

Chez Renault comme partout ailleurs sur la grille, on sait à quel point le compromis est délicat à trouver avant une telle saison. Cyril Abiteboul définit ainsi 2020 comme "une année pivot qui marque la fin d’un cycle et la préparation d’un nouveau". Elle doit en effet "permettre d’aborder dans les meilleures conditions possibles la révolution réglementaire de 2021". Car si l'objectif sportif est clair, il n'est pas le seul à tenir.

"L'année 2020 représente un certain nombre d’enjeux stratégiques avant tout, avec la finalisation des accords commerciaux en lesquels on croit", rappelle-t-il encore. "C’est un enjeu également technique avec le début de la construction de la voiture 2021, qui sera l’opportunité pour la première fois de démarrer complètement d’une feuille blanche, avec tous les bénéfices en matière d'intégration et de fonctionnement entre Viry et Enstone. Et c’est évidemment un enjeu sportif qu’il ne faut surtout pas oublier ou négliger. Pour l’enjeu sportif, on doit tenir compte de ce qui s’est passé en 2019, donc il faut des objectifs modestes, modérés, mais qui doivent être atteints et réalistes."

Propos recueillis par Léna Buffa  

Related video

Article suivant
Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

Article précédent

Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

Article suivant

Trouver une nouvelle date au GP de Chine ? "Compliqué" selon Carey

Trouver une nouvelle date au GP de Chine ? "Compliqué" selon Carey
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation Renault
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine