Renault F1 officialise l'arrivée de Marcin Budkowski

L'ancien membre du département technique de la FIA rejoindra bien Renault F1 dans les mois qui viennent.

L'arrivée prochaine chez Renault de Marcin Budkowski a été officialisée vendredi matin par le constructeur français, dix jours après la démission de celui qui était en charge de la technique et des règlements à la FIA. 

Lorsqu'il entrera en fonction à Enstone, Marcin Budkowski deviendra directeur exécutif de l'écurie, avec la responsabilité d'encadrer toutes les activités liées au développement et à la production du châssis. Renault n'a en revanche pas précisé la date à laquelle l'ingénieur de 40 ans débutera ses activités. 

L'arrivée de Budkowski chez Renault, fortement pressentie depuis une semaine, a généré beaucoup d'agitation et de tension dans le paddock F1. Le principal intéressé était notamment le point de contact privilégié et confidentiel des écuries pour valider leurs concepts technologiques. Au-delà de son départ de la FIA pour retrouver un poste dans une équipe, c'est la période d'inactivité forcée de seulement trois mois qui a créé l'émoi chez les rivaux du Losange. 

Si cette période était confirmée, Marcin Budkowski pourrait commencer à travailler pour Renault dès l'hiver prochain, tandis que le Groupe Stratégique a déjà prévu de mettre le dossier sur la table de sa prochaine réunion. 

"Les derniers mois ont été riches en évolutions pour Renault Sport Racing : accélération de la croissance d’Enstone, restructuration de notre politique motoriste à Viry avec la fourniture à deux écuries clientes de premier plan en 2018, trois titres d’affilée dans un championnat de Formule E de plus en plus concurrentiel et dans d’autres catégories de compétition automobile, acquisition de nouveaux partenaires stratégiques, tout cela dans un contexte où les saisons sont de plus en plus longues et intenses", détaille Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

"Il était évident que la structure de management de Renault Sport Racing devait aussi se renforcer. La mission de Marcin sera de poursuivre la montée en puissance d’Enstone afin de permettre à Renault de rejoindre les équipes de premier plan d’ici à 2020 en s’appuyant sur des personnalités dont les compétences ne sont plus à démontrer, comme Bob Bell, Nick Chester ou Rob White. Cette arrivée est une excellente nouvelle et une nouvelle preuve de notre détermination à mener à bien notre projet."

Avant de rejoindre la FIA en 2014, Marcin Budkowski a travaillé au sein de trois écuries successives en qualité d'aérodynamicien : Prost Grand Prix, Ferrari puis McLaren. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités
Tags marcin budkowski