Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
76 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
89 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
111 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
146 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
160 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
188 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
195 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
216 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
251 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
265 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
279 jours

Renault va considérer ses options 2020 au-delà de Hülkenberg

partages
commentaires
Renault va considérer ses options 2020 au-delà de Hülkenberg
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
24 juin 2019 à 13:12

Nico Hülkenberg devra sans doute attendre jusqu'à après la pause estivale pour savoir si Renault désire prolonger l'aventure avec lui pour la saison 2020.

Renault va faire un tour de table des options possibles sur le marché des pilotes avant d'envisager se lier avec Nico Hülkenberg au-delà du terme de son contrat actuel, qui prend fin cette année, a indiqué Cyril Abiteboul.

Le pilote allemand roule pour l'équipe franco-anglaise depuis la saison 2017, alors qu'il était arrivé en provenance de Force India. Hülkenberg a maintenu une cote positive dans le paddock en étant un discret mais tenace artisan de la remontée de Renault dans la hiérarchie, et a amené ses employeurs à fortement compter sur lui lorsqu'il a été associé successivement à Jolyon Palmer et Carlos Sainz. L'an dernier, "Hulk" a conclu le championnat du monde des pilotes au septième rang, dans la position de "best of the rest" derrière les pilotes Mercedes, Ferrari et Red Bull. 

Lire aussi:

Hülkenberg fait désormais équipe avec Daniel Ricciardo, vainqueur de sept GP avec sa précédente équipe Red Bull. L'Australien dispose d'une entente avec le team jusqu'au terme de la saison 2020, après laquelle les règles techniques et sportives changeront drastiquement et pourraient fortement secouer l'échiquier des forces en présence en F1. Avant l'arrivée de Ricciardo, Renault avait l'an dernier grandement envisagé l'arrivée à bord d'Esteban Ocon dans le cadre d'un accord contractuel de prêt par Mercedes, à l'image de ce qui avait été fait avec Sainz par Red Bull. Le jeune pilote français pourrait encore intéresser la marque.

Renault : "Examiner les options"

Interrogé sur la question du line-up pilotes Renault 2020 et la possibilité d'évaluer la signature d'Ocon, Abiteboul a laissé la porte ouverte. "La réponse à la première question est dans la seconde moitié. La situation est claire : nous avons un contrat de deux ans avec Daniel. Le contrat de Nico dans ses termes initiaux prend fin à l'issue de cette année", indique le directeur d'équipe.

"Il existe des mécanismes optionnels comme cela a été commenté dans la presse, dont je ne vais pas révéler les détails, et qui peuvent être activés. Il est possible que nous continuions notre parcours avec Nico. Nico a clairement délivré pour l'équipe et si l'on regarde là où nous étions avant qu'il ne nous rejoigne et là où nous sommes maintenant, le changement dans la dynamique de l'équipe est fou. Clairement, les pilotes n'y sont pas pour rien, ça ne revient pas qu'aux ingénieurs." 

Lire aussi:

Après le GP de France, Hülkenberg a inscrit 126 des 215 points marqués par Renault depuis qu'il a rejoint le team en 2017. Un apport crucial dans la récolte des sixième et quatrième places au championnat du monde des constructeurs des deux dernières saisons. "Nous devons reconnaître cela", a indiqué Abiteboul. "Mais il nous faut aussi examiner les options, comme le fait tout le monde, et comme je suis certain que Nico le fait lui-même. Les choses sont ouvertes pour lui et nous, et il y a aussi une option en place : nous pouvons donc possiblement continuer notre trajet ensemble. On verra : le bon moment pour s'installer et parler du désir de le faire ou non sera probablement après la pause estivale."

Article suivant
Steiner : "C'était le pire week-end de l'Histoire de Haas"

Article précédent

Steiner : "C'était le pire week-end de l'Histoire de Haas"

Article suivant

Wolff sur le cas Vettel : La FIA risquait d'ouvrir la boîte de Pandore

Wolff sur le cas Vettel : La FIA risquait d'ouvrir la boîte de Pandore
Charger les commentaires