Renault pense être prêt à temps pour Melbourne

Après avoir rencontrer de multiples problèmes lors des deux premières sessions d'essais hivernaux, Renault alimente l'incertitude avant la première course de la saison à Melbourne

Après avoir rencontrer de multiples problèmes lors des deux premières sessions d'essais hivernaux, Renault alimente l'incertitude avant la première course de la saison à Melbourne. Tandis qu'il reste quatre jours de tests à partir de demain à Bahreïn, la confiance semble néanmoins peu à peu revenir dans le clan du motoriste français.

Selon Rémi Taffin, directeur des opérations piste de Renault Sport F1, les monoplaces propulsées par le bloc français seront en mesure de rouler à Melbourne avec un maximum de fiabilité. En revanche, le niveau de performance peut poser question.

"Nous espérons faire tout fonctionner avec un maximum de performance lorsque nous serons à Melbourne", explique Taffin. "Je pense que nous serons prêts pour courir, mais cela dépendra de nos performances là-bas. Nous avons un programme à faire et si nous le faisons, peut-être que nous avons une chance de bien figurer. Si l'on regarde où nous étions il y a trois semaines et où nous sommes maintenant, et si l'on franchit le même pallier d'ici Melbourne, je serai heureux."

Clairement, les derniers essais s'annoncent cruciaux pour Renault, qui espère pouvoir valider son programme et chercher davantage la performance.

"Nous sommes maintenant loin d'avoir tous les problèmes que nous avons eus avant. Plusieurs d'entre eux sont réglés, mais il en reste encore un peu. La majeure partie est derrière nous, donc nous pouvons commencer à travailler sur nos programmes et essayer plusieurs choses. Nous faisons des progrès. Nous sommes en position de cocher chaque case sur la liste. Nous avons un bon soutien de notre usine et de nos équipes et nous travaillons tous ensemble."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités