Renault peut gagner, Grosjean est rassuré !

Longtemps 13e, Romain Grosjean aurait pu espérer accrocher un point compte tenu des événements en fin de course au Canada

Longtemps 13e, Romain Grosjean aurait pu espérer accrocher un point compte tenu des événements en fin de course au Canada. Mais la chance n’a pas tourné pour le Français, qui a abandonné au 59e tour suite à un bris de l’aileron arrière.

Les points positifs sont rares pour le pilote Lotus, qui voit tout de même un gros motif d’espoir dans la victoire de Daniel Ricciardo à bord d’une monoplace équipée par Renault.

« Ce n’était pas formidable pour moi en termes de rythme, mais il y avait quelques signes positifs », a-t-il résumé. « Nous pouvons voir que Renault Sport peut gagner une course, donc ça donne un objectif, particulièrement quand cela se produit sur un circuit qui n’était prétendument pas le meilleur pour eux. Félicitations à Daniel pour sa victoire que j’ai regardée depuis le garage. »

Grosjean a en effet mis pied à terre à une dizaine de tours du drapeau à damiers. L’heure est plus que jamais au travail du côté d’Enstone pour effectuer de nouveaux progrès.

« L’aileron arrière a cassé, donc c’était plus prudent d’abandonner plutôt que de risquer une situation dangereuse. Nous avons beaucoup de travail à faire. Il est temps de rentrer à la maison et d’essayer de comprendre nos problèmes pour revenir plus fort lors des prochaines courses. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités