Renault propulse Red Bull Racing sur le podium à Melbourne

Le moteur Renault RS27 a permis aujourd’hui à Sebastian Vettel, pilote Red Bull Racing, de prendre la deuxième place du Grand Prix d’Australie

Le moteur Renault RS27 a permis aujourd’hui à Sebastian Vettel, pilote Red Bull Racing, de prendre la deuxième place du Grand Prix d’Australie.

Le champion du monde en titre a terminé 2.1 secs derrière le vainqueur Jenson Button et deux secondes devant le troisième, Lewis Hamilton. Son coéquipier chez Red Bull Racing, Mark Webber, a fini quatrième, son meilleur classement pour son Grand Prix à domicile. Ce qui donne un total de 30 points au package Red Bull-Renault lors du premier GP de l’année.

Williams F1 Team a connu un week-end de course très compétitif pour ses débuts avec le RS27. Pastor Maldonado a démarré d’une superbe huitième place obtenue en qualifications et a couru dans le top dix jusqu’au tour final. Le Vénézuélien était bien installé en sixième position, mais un tête à queue survenu alors qu’il était en chasse derrière la Ferrari de Fernando Alonso l’a envoyé dans les barrières, quelques virages seulement avant le drapeau à damier. Bruno Senna a été impliqué dans un incident dès le premier tour, mais il repartit malgré tout en piste après tout le monde pour accumuler ce kilométrage si précieux pour le nouvel ensemble châssis-moteur. Malheureusement sa course a connu une fin prématurée au 53ème tour après un accrochage avec Felipe Massa, qui a causé de trop sérieux dégâts.

Lotus F1 Team, également propulsé par le Renault RS27, a réalisé une grosse performance globale ce week-end, avec Romain Grosjean qui a installé sa E20 en troisième position sur la grille. La course du Français a été réduite à seulement deux tours après avoir été poussé dans le bac à graviers. L’impact a cassé sa suspension avant droite, le contraignant immédiatement à l’abandon. Kimi Raikkonen est remonté depuis la 17ème place sur la grille jusqu’à la septième place à la fin du Grand Prix, procurant à l’équipe six points précieux.

Caterham F1 Team a démontré un rythme de course décent, avec Heikki Kovalainen et Vitaly Petrov présents en milieu de peloton. Vitaly a cependant du se retirer au tour 36 à cause d’un problème avec son volant, tandis que la rupture présumée d’une rotule de direction pour Heikki dans le tour 41 a conduit l’équipe à le stopper de manière préventive pour éviter d’autres dégâts.

Au total, les moteurs Renault ont marqué un score de 36 points lors du Grand Prix d’Australie.

Rémi Taffin, Responsable des activités piste :

"L’Australie est un circuit difficile du point de vue moteur car nous avons besoin d’offrir de bonnes reprises en sortie des virages lents ou moyennement rapides afin d’obtenir une bonne accélération dans les lignes droites. Cela entraîne une consommation de carburant très élevée, une gestion du moteur attentive est donc nécessaire."

"À ce titre, obtenir un bon résultat est difficile, de sorte qu’avoir trois voitures dans les points n’est pas un si mauvais début de saison. Cependant ce qui est plus encourageant, ce sont les performances et le rythme respectifs qu’ont démontré l’ensemble de nos partenaires. Sebastian et Mark ont effectué une belle course en finissant deuxième et quatrième, et bien que ce ne soit pas le résultat que nous aurions aimé, c’est un début d’année solide et une bonne base sur laquelle s’appuyer."

"Lotus F1 Team a obtenu quelques bons points aujourd’hui avec Kimi. Tout au long du week-end le partenariat a bien fonctionné, avec une solide position sur la grille pour Romain et, au final, un excellent résultat de la part de Kimi, compte tenu son point de départ."

"Le package Williams-Renault a très bien fonctionné ici, à la fois en qualification et en configuration course. Il y a encore un long chemin à parcourir dans la saison, mais c’est prometteur. Pastor était en train de réaliser une course solide et semblait en passe de marquer pas mal de points, mais ça n’a pas fonctionné cette fois-ci. Bruno a également été malchanceux en ce sens que les débris ramassés dans l’incident ont été à l’origine d’une surchauffe de la voiture. Puisque ce moteur doit être réutilisé en Malaisie, c’était la bonne décision de l’arrêter pour éviter des dégâts supplémentaires au moteur."

"Caterham continue à se rapprocher du milieu de peloton et c’est décevant de ne pas avoir pu être en mesure d’amener au moins une voiture jusqu’au bout. Heikki a eu un problème de KERS très tôt dans la course, ce qui a eu pour conséquence de le limiter en puissance, mais l’équipe a fait des progrès par rapport à l’an dernier et ce ne peut être que positif."

"Il y a très peu de temps entre ici et le prochain Grand Prix en Malaisie, ce qui impose des contraintes très différentes aux moteurs, avec une chaleur et une humidité élevées qui rendent la vie difficile aux composants internes du moteur et ses systèmes de refroidissement. Nous nous sentons confiants et prêts à relever le défi grâce au support et travail de l’équipe à Viry-Châtillon et nous sommes impatients de développer ces très bons débuts."

[Communiqué de Renault Sport]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Heikki Kovalainen , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Bruno Senna , Vitaly Petrov , Romain Grosjean
Équipes Red Bull Racing , Williams , Ferrari , Lotus F1
Type d'article Actualités