Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

partages
commentaires
Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"
Par :
Co-auteur: Basile Davoine
12 févr. 2020 à 15:20

Alain Prost a expliqué que l'ambition de Renault en Formule 1 restait "la même" qu'avant mais qu'elle devait s'inscrire dans "un calendrier plus réaliste".

Après une saison 2019 en deçà des attentes, Renault se retrouve en ce début d'année dans une situation paradoxale : contrainte au rebond après avoir été nettement devancée par McLaren dans la lutte pour la quatrième place du classement constructeurs, l'écurie française n'a pas encore la certitude que son avenir au-delà de 2020 sera assuré, alors que la direction de la firme s'est engagée dans un processus d'audit de l'ensemble de ses activités ; pour autant, il faut également garder un œil et éventuellement engager des dépenses pour 2021 et la révolution réglementaire. Paradoxale donc, comme la présentation de ce mercredi à Paris, qui a lancé la saison de l'équipe mais durant laquelle aucune image de la véritable monoplace n'a été révélée.

Au moment d'évoquer l'ambition de la structure d'Enstone, Alain Prost, son directeur non exécutif, a fait preuve d'une certaine prudence, se refusant à fixer des objectifs précis et ambitieux après l'échec de ceux qui avaient été annoncés lors du retour officiel de Renault en 2016. "Retrouver le podium, être dans les meilleures équipes de F1, et bien entendu à terme être de nouveau Champion du monde", a expliqué le Professeur. "L’ambition de Renault en F1 est la même, elle a toujours été celle-ci, mais elle doit s’inscrire, je pense, dans un calendrier plus réaliste."

Lire aussi :

"C’est vrai qu’on a souffert beaucoup d’un objectif qu’on nous a donné il y a quelques années, certainement surévalué, et on a dû courir après ça. Ça met une pression sur le dos de notre équipe qui n’est pas toujours très facile à gérer, et aujourd’hui, il faut bien se rendre compte qu’il faut du temps, il faut aussi des moyens, et on est partis de très loin. Maintenant, la grosse construction de l’équipe, grâce à Cyril [Abiteboul], on l’a vu est bientôt terminée. On a vu fin 2019 l’arrivée de Pat Fry comme directeur technique châssis. On a un management technique et sportif stabilisé, ce qui va nous permettre maintenant d’assurer cette cohésion d’équipe qui est absolument indispensable pour être compétitif."

Dans la période de doute sur l'avenir de Renault, Prost insiste sur la fierté que le constructeur doit retirer de sa participation à la Formule 1. "Je voudrais quand même rappeler aussi que la Formule 1 est une aventure humaine. Renault est impliqué en Formule 1 depuis très très longtemps. On fait partie des trois grands constructeurs qui sont impliqués en F1 en faisant châssis et moteur. On doit avoir une grande fierté par rapport à ça. La F1 est une aventure humaine et c’est aussi pour ça que je me suis investi avec Renault depuis pas mal d’années. C’est un challenge extrêmement compliqué mais c’est ça qui est très motivant. On a une équipe de 1200 personnes compétentes, dévouées, et il ne faut pas oublier que la F1 est un sport d’équipe. Bien entendu, il y a deux pilotes qui finissent le travail : ce sont nos ambassadeurs et ils vont véhiculer l’image de Renault, la fierté de Renault d’être en F1."

Propos recueillis par Léna Buffa  

Related video

Article suivant
La Renault R.S.20 fera l'objet d'un "développement agressif"

Article précédent

La Renault R.S.20 fera l'objet d'un "développement agressif"

Article suivant

Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place

Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation Renault
Pilotes Alain Prost
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard