Renault prévient Red Bull du risque d'un passage aux moteurs Honda

partages
commentaires
Renault prévient Red Bull du risque d'un passage aux moteurs Honda
Par :
9 juin 2018 à 09:00

Renault a averti Red Bull qu'il risquait de gâcher ses chances de remporter le Championnat du monde de Formule 1 dans les années qui viennent s'il décidait de passer à des moteurs Honda en 2019.

Alan Permane, ingénieur de course Renault Sport F1 Team et Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Cyril Abiteboul et Jean Todt, président de la FIA
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Maurizio Arrivabene et Cyril Abiteboul en conférence de presse
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Red Bull évalue actuellement ses options pour la saison prochaine, avec en ligne de mire soit la prolongation de l'accord avec Renault, soit le passage à des unités de puissance Honda. Quel que soit le choix de la marque, tout devra être fixé d'ici le Grand Prix d'Autriche, le 1er juillet.

"Nous voulions avoir quelque chose pour fin mai, ils ont parlé au départ de fin septembre, mais nous avons trouvé un compromis pour fin juin", a ainsi expliqué Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport, à ce sujet, pour Sky Sports.

Même si Honda a progressé pendant l'hiver, une évolution apportée par Renault à Montréal a permis à Max Verstappen de terminer en tête des deux premières séances d'essais libres ce vendredi.

Interrogé sur la situation moteur, Abiteboul a suggéré que Red Bull devait réfléchir avec prudence à sa décision, le Losange estimant pouvoir offrir à son client un autre titre mondial. "Je comprends ce qu'ils veulent obtenir. Ils étudient les aspects technique et commercial, parce que ce n'est clairement pas pareil d'être l'équipe cliente de Renault et l'écurie d'usine de Honda. C'est très différent et je le comprends."

"Mais franchement, avec nous, ils ont l'opportunité de devenir Champions du monde à nouveau. Je ne peux pas dire pour Honda. Avec ce qu'ils ont aujourd'hui, ce qu'il y a dans les tuyaux, et leur voiture qui est clairement une super voiture, peut-être même la meilleure, ils ont une chance d'être Champions du monde à nouveau d'ici deux ans."

La relation entre Red Bull et Renault a s'est dégradée de façon notable depuis le début de l'ère turbo hybride, au point de quasiment s'achever en 2015. Mais désormais, Abiteboul estime que le mieux serait tout de même d'avoir l'équipe de Milton Keynes à ses côtés.

"C'est une décision complexe pour eux et pour nous. Mais peut-être que ce sont mes émotions. Je travaille depuis 12 ans, je m'arrache les cheveux avec Christian [Horner] et Helmut [Marko], et je ne veux pas perdre ça. Mais, franchement, dans la construction de l'équipe Renault, je pense qu'il est quand même intéressant d'avoir leur référence."

"Nous savons sur quoi nous devons travailler par rapport à ce que nous faisons. Ils nous ont montré qu'un moteur Renault pouvait gagner des courses dans des conditions normales, donc c'est un bon signe pour ce que nous faisons, pour les domaines où nous progressons et ceux où nous devons progresser."

Article suivant
Grosjean surpris que la marmotte qu'il a heurtée n'ait pas été déplacée

Article précédent

Grosjean surpris que la marmotte qu'il a heurtée n'ait pas été déplacée

Article suivant

Grosjean impressionné par la caméra dans son casque

Grosjean impressionné par la caméra dans son casque
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu