Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Sentiment "mitigé" pour une écurie Renault qui "espérait mieux"

partages
commentaires
Sentiment "mitigé" pour une écurie Renault qui "espérait mieux"
Par :
22 juin 2019 à 18:25

Le directeur exécutif de Renault, Marcin Budkowski, est revenu sur les qualifications du Grand Prix de France 2019 de F1 et pointe un résultat "mitigé" en dépit d'une évolution moteur aux performances "très satisfaisantes".

Après des qualifications très satisfaisantes pour Renault au GP du Canada (quatrième et septième sur la grille), le Losange n'a pas connu aussi bonne fortune à domicile même si la huitième place sur la grille de Daniel Ricciardo, armé de la nouvelle évolution moteur, est considérée comme un résultat intéressant par Marcin Budkowski, le directeur technique de l'écurie française, qui s'est confié après la course, en présence de Motorsport.com.

Quel bilan faites-vous de cette séance de qualifications ?

Mitigé ! C’est clair qu’on espérait un petit peu mieux par rapport aux évolutions que l’on a apportées ici, que ce soit au niveau moteur sur une des voitures, et au niveau châssis. Daniel qui se qualifie huitième devant une Red Bull, ce n’est pas un mauvais résultat. On a fait un pari, on a mis les mediums en Q2 car c’est le meilleur pneu pour la course et on sait que le soft est fragile. C’est passé pour Daniel, ce n’est pas passé pour Nico [Hülkenberg] car il a eu un problème dans son premier tour. Puis dans le deuxième tour, les deux pilotes ont dû avorter leur tentative. Je pense que si Nico avait pu finir son deuxième tour, il serait passé ou en tout cas il aurait été très près. On a fait le pari de passer les deux voitures en mediums pour se donner les chances maximales en course. Ensuite, en Q3 il faut être là au bon moment, avec les pneus dans les bonnes fenêtres, et McLaren était très fort aujourd’hui, plus fort que nous. 

Lire aussi:

[La performance de McLaren] nous surprend un petit peu

Marcin Budkowski

L’évolution moteur sur la voiture de Ricciardo est-elle satisfaisante ?

Elle est très satisfaisante, elle apporte la performance escomptée. On va la mettre aussi sur la voiture de Nico, mais on ne sait pas encore exactement quand. Probablement à la prochaine course mais ce n’est pas encore décidé, car il aura une pénalité de cinq places sur la grille. On va aborder ça de manière stratégique pour trouver le meilleur moment. 

Lire aussi:

Est-ce que les résultats de McLaren vous surprennent ?

Ça nous surprend un petit peu, car ils n’étaient pas aussi bien que ça au Canada. Hier ils étaient très bien dans toutes les séances. Ici, on a une situation avec les pneus qui est assez particulière. McLaren a bien réussi à faire fonctionner ses pneus hier. Est-ce qu’ils ont été particulièrement bons pour les faire fonctionner aujourd’hui ? Probablement, car avec ce genre d’écart, en général ça ne se justifie pas par la pure performance de la voiture ou du moteur.

Propos recueillis par Basile Davoine 

 

Article suivant
Meilleure qualification en F1 pour Norris "devant Vettel" !

Article précédent

Meilleure qualification en F1 pour Norris "devant Vettel" !

Article suivant

Grosjean "dégoûté" de ne pas avoir la nouvelle suspension Haas

Grosjean "dégoûté" de ne pas avoir la nouvelle suspension Haas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie Qualifications
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard