Renault songerait à quitter le Formula One Circus

C'est lors du salon automobile de Genève que Patrick Pelata, numéro deux du groupe Renault/Nissan, a annoncé que Renault pourrait quitter la Formule Un

C'est lors du salon automobile de Genève que Patrick Pelata, numéro deux du groupe Renault/Nissan, a annoncé que Renault pourrait quitter la Formule Un.

C'est un véritable coup de tonnerre qui s'abat sur l'ensemble du paddock, déjà fragilisé par le départ d'Honda fin 2008. L'écurie française, très impliquée dans les décisions concernant la réductions des coûts en F1, demande une meilleure distribution des droits télévisuels.

"Nous essayons de faire baisser les coûts des contrats et de recevoir plus de revenus", explique Pelata. "Nous voulons toujours faire partie de l'émotion et du spectacle en Formule Un, mais il y a une limite à tout !"

De son côté, Bernie Ecclestone, qui est à la tête du FOM, n'a pas de crainte quant à l'avenir de Renault en Formule Un et n'accorde pas de grande importance aux menaces du constructeur français.

"Je suis surpris qu'ils disent ça. Je serais vraiment très étonné qu'ils partent. De toute façon, nous avons un accord avec les équipes jusqu'en 2013 et nous nous y tiendrons", explique l'argentier de la F1.

Ce n'est pas la première fois que l'on parle d'un possible départ du champion du monde 2005 et 2006...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités