Renault Sport F1 minimise la perte de Lotus comme client moteur

Confirmation a enfin été faite : Lotus F1 Team ne sera plus propulsé par Renault à compter de la saison 2015, mais bien par Mercedes-Benz, qui disposera ainsi toujours de quatre équipes malgré le passage de McLaren dans une relation exclusive avec...

Confirmation a enfin été faite : Lotus F1 Team ne sera plus propulsé par Renault à compter de la saison 2015, mais bien par Mercedes-Benz, qui disposera ainsi toujours de quatre équipes malgré le passage de McLaren dans une relation exclusive avec Honda.

Cyril Abiteboul, désormais en charge du programme Renault Sport F1, est arrivé dans l’été en même temps que lors de l’amorce d’autres grandes manœuvres internes au sein de la Régie, ayant pour but de placer Red Bull Racing dans une position de partenaire privilégié afin de rivaliser face aux top teams disposant d’une relation particulière avec leur département moteur (Ferrari, Mercedes et McLaren avec Honda).

Pour le Français, la perte de Lotus n’est pas une grande influence pour le motoriste au losange, qui aura collecté au total deux succès avec Enstone sous son identité Lotus.

"Je pense qu’en ce qui concerne Red Bull, cela fera une petite différence, mais du côté de Renault, cela permettra de se concentrer pleinement sur une seule solution : Red Bull Racing", avoue Christian Horner, qui a enfin obtenu ce qu’il voulait.

"Je ne rentrerai pas dans les détails, mais au final, le nombre de clients Renault Sports correspond à notre choix de business model", explique de son côté Abiteboul, qui se satisfait de la fourniture de moteurs à deux autres équipes que Red Bull, dont une (Toro Rosso) faisant partie de la même famille que le team autrichien.

Après une grosse remise en question de toutes les parties concernées après des débuts hivernaux décevants, Red Bull est tout de même parvenu à accrocher 3 succès en 2014 avec l'unité de puissance Renault. Red Bull demeure par ailleurs la seule équipe à avoir fait monter des pilotes motorisés par la firme française sur le podium.

"Mais il est aussi vrai que pour des raisons spécifiquement marketing, nous avons certainement besoin de faire grandir le nombre de clients. En F1, tout est organisé autour de la TV, et dans la presse, toute l’attention se concentre sur les top teams. Si nous avions perdu l’une des équipes les plus solides, cela aurait vraiment été une perte sérieuse. Malheureusement, Lotus ne fait pas partie des plus solides, et cela n’affecte donc pas notre situation d’un point de vue marketing quand ils ont cessent d’être clients".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Ferrari , Lotus F1
Type d'article Actualités