Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
08 Heures
:
20 Minutes
:
23 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Renault a été surpris de ne pas lutter contre McLaren en 2018

partages
commentaires
Renault a été surpris de ne pas lutter contre McLaren en 2018
Par :
Co-auteur: Jonathan Noble
22 déc. 2018 à 15:05

Renault a déclaré avoir été surpris que son principal rival en F1 cette année soit Haas plutôt que McLaren.

Quand McLaren a signé un accord pour passer d'un moteur Honda, qui n'a pas permis à l'écurie de signer le moindre podium en trois saisons complètes de collaboration, à un bloc Renault pour le début de la campagne 2018, beaucoup s'attendaient à ce que l'écurie de Woking se batte pour des podiums voire des victoires.

Cependant, un problème aérodynamique fondamental au niveau du châssis de la MCL33 a rendu la recherche de la performance compliquée et sa forme ne s'est pas améliorée au fil de la saison, la faute à un développement raté. Cela a laissé la porte ouverte pour que Haas soit l'une des surprises de la saison, la structure américaine se battant avec Renault pour la quatrième place du classement constructeurs. 

Lire aussi :

Revenant sur 2018, le directeur général de Renault F1, Cyril Abiteboul, a déclaré que les progrès de son équipe étaient un motif de fierté, même s'il a été surpris par l'équipe contre laquelle il a fallu se battre. "Franchement, il y a eu quelques surprises, et quelques frustrations", a déclaré le Français à Motorsport.com.

"Je suis un peu surpris d'avoir lutté contre Haas durant une grande partie de la saison alors que je m'attendais à une bataille contre McLaren. Souvenons-nous de l'année dernière, quand nous avons annoncé McLaren, tout le monde m'a dit 'Vous êtes fous, vous allez être battus par vos clients'. Et [finalement], nous étions très près d'être battus par une équipe qui est très neuve, une équipe jeune, même plus jeune que nous, avec une façon de fonctionner très différente."

Au classement constructeurs, Renault a terminé en quatrième place avec 122 points contre 93 unités pour l'écurie Haas. McLaren figure en sixième position, avec un tout petit peu plus de la moitié du total de l'écurie française, à savoir 62 points. Woking ne possède que dix unités d'avance sur Racing Point, dont seuls les points inscrits à partir du Grand Prix de Belgique ont été pris en compte dans ce classement.

Article suivant
Horner : Red Bull a prouvé avoir le "meilleur châssis" en 2018

Article précédent

Horner : Red Bull a prouvé avoir le "meilleur châssis" en 2018

Article suivant

Bilan 2018 - Sirotkin, le temps de rien

Bilan 2018 - Sirotkin, le temps de rien
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard