Renault dans l'urgence après une nouvelle casse de radiateur

partages
commentaires
Renault dans l'urgence après une nouvelle casse de radiateur
Par :
13 juil. 2020 à 07:35

Malgré un maximum de précautions prises, Esteban Ocon a rencontré lors du Grand Prix de Styrie le même souci technique que Daniel Ricciardo sept jours plus tôt.

Renault F1 est en quête d'une solution d'urgence suite à un nouveau problème de fiabilité qui a coûté des points à l'écurie au Grand Prix de Styrie. Pour la deuxième fois en une semaine, cette fois-ci sur la monoplace d'Esteban Ocon, c'est un souci de radiateur qui a provoqué un abandon.

Lors du premier Grand Prix disputé sur le Red Bull Ring, c'est Daniel Ricciardo qui avait dû mettre pied à terre dans des circonstances similaires. À l'issue de cette course, Renault avait renvoyé ses radiateurs à Enstone pour qu'ils soient tous passés aux rayons X, puis les a récupérés. Cette mesure préventive n'a pas suffi à éviter la répétition du problème. Avec un troisième Grand Prix dans quelques jours, les solutions sont très limitées pour l'équipe française.

Lire aussi :

"C'est extrêmement frustrant et extrêmement décevant", déplore le directeur exécutif Marcin Budkowski auprès de Motorsport.com. "C'est une pièce qui provient d'un fournisseur. Pour entrer dans les détails, il s'agit d'une soudure sur le radiateur. Nous avons inspecté toutes les soudures, nous n'avons trouvé aucun souci. Et nous avons rencontré exactement le même problème. Nous avons utilisé les mêmes radiateurs à Barcelone pour les essais hivernaux, et nous n'avons eu aucun problème. Alors que ce soit le cycle thermique dû au circuit ou les fameux vibreurs de Spielberg, il y a quelque chose que nous n'avons pas compris ou que nous n'avons pas réussi à repérer." 

"Nous allons donc prendre des mesures plus strictes pour le prochain Grand Prix, mais nous sommes extrêmement déçus d'avoir rencontré le même problème à deux reprises. Nous avons perdu deux occasions de marquer des points, avec les deux pilotes. Nous allons à nouveau examiner les choses de très près. Tous les radiateurs sont repartis à Enstone pour être une nouvelle fois vérifiés."

Pour le Grand Prix de Hongrie en fin de semaine, Renault n'a pas d'autre choix que d'utiliser ces pièces déjà à sa disposition : "Nous ne pouvons pas en avoir de nouvelles, donc nous allons devoir prendre des mesures d'endiguement sur les existantes. Nous allons devoir ajouter du matériau et essayer de renforcer la soudure pour la rendre moins sujette à la rupture ou aux fuites. Ce ne sera pas terrible mais j'espère que ça suffira pour une course, puis nous envisagerons quelque chose de plus robuste à l'avenir."

Directeur général de Renault F1, Cyril Abiteboul retient quant à lui une situation difficile à digérer. "Nous avions fourni beaucoup d’efforts pour renvoyer les pièces à Enstone, les examiner et les ramener en piste, mais il est évident que nous avons manqué quelque chose", insiste-t-il. "Ce faible niveau de fiabilité n’est évidemment pas acceptable dans un peloton si disputé."

Propos recueillis par Adam Cooper  

Ricciardo : Le "kamikaze" Stroll aurait dû être sanctionné

Article précédent

Ricciardo : Le "kamikaze" Stroll aurait dû être sanctionné

Article suivant

Hamilton : J'ai "tiré le maximum" du GP de Styrie

Hamilton : J'ai "tiré le maximum" du GP de Styrie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique , Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine