Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Requête de Ferrari rejetée, victoire d'Hamilton confirmée

partages
commentaires
Requête de Ferrari rejetée, victoire d'Hamilton confirmée
Par :
21 juin 2019 à 15:07

Les commissaires du Grand Prix du Canada 2019 F1, réunis ce vendredi, ont décidé que les éléments apportés par Ferrari n'étaient pas suffisamment pertinents et significatifs pour rouvrir le cas de la pénalité infligée à Sebastian Vettel à Montréal.

Fin du feuilleton après une douzaine de jours de discussions : la pénalité de cinq secondes infligée à Sebastian Vettel lors du GP du Canada sera maintenue. L'Allemand avait été sanctionné pour avoir quitté le circuit puis l'avoir rejoint de façon dangereuse, obligeant Lewis Hamilton à une manœuvre d'évitement. 

Si Ferrari n'avait pas fait appel de la décision, puisqu'un tel cas de figure est prohibé par le règlement pour les pénalités en temps récoltées en course, la Scuderia avait en revanche fait le choix d'user du droit de révision pour tenter de renverser ce jugement. Il fallait pour cela, selon le Code Sportif International de la FIA, apporter des éléments "nouveaux, significatifs et pertinents" aux commissaires de Montréal, réunis aujourd'hui au Paul Ricard soit physiquement, soit par le biais d'une visioconférence. 

Après une audience qui s'est tenue ce vendredi à partir de 14h15, il a été décidé qu'"il n'y a aucun nouvel élément significatif et pertinent qui n'était pas disponible [...] au moment de la compétition concernée", c'est ce qu'on peut lire dans le communiqué officiel, signifiant que le résultat est inchangé.

Plus précisément, voici le reste de la décision rendue, qui fait notamment état de la liste des éléments apportés par Ferrari : "Selon l'Article 14 du Code Sportif International de la FIA et l'Article 2.2 du Règlement Sportif de la Formule 1, ces éléments ne peuvent uniquement être regardés que comme "nouveaux", en ce qu'ils n'étaient pas disponibles pour la Scuderia Ferrari avant la fin du Grand Prix.

Lire aussi:

La Scuderia Ferrari a présenté les éléments suivants lors de l'audience : 
(i) une analyse des données télémétriques de la voiture de VET [...] ; 
(ii) une analyse vidéo des angles de caméra (vue avant, de dessus, caméras embarquées de VET et HAM) préparée après la course ; 
(iii) une analyse vidéo réalisée par Karun Chandhok pour Sky Sports après la course ; 
(iv) une vidéo de la caméra faisant face à VET, qui a été publiée par F1 Limited après la course ; 
(v) des images et des vidéos post-course ; 
(vi) une analyse des données GPS des trajectoires de HAM et VET dans le tour de l'incident et dans les tours précédents ;  
(vii) un témoignage de VET. 
 
Les éléments (i), (ii), (v), (vi) & (vii) étaient disponibles avant la fin de la compétition.
L'élément (iii) était nouveau mais pas significatif et pertinent car il s'agit de l'opinion personnelle d'un tiers. 
L'élément (iv) était nouveau mais pas significatif et pertinent car la preuve contenue dans cette vidéo pouvait être vue dans une autre vidéo disponible."

 

 

Article suivant
EL2 - Bottas reste cool sous la chaleur du Paul Ricard

Article précédent

EL2 - Bottas reste cool sous la chaleur du Paul Ricard

Article suivant

Pas de pénalité pour Hamilton après l'incident des EL2

Pas de pénalité pour Hamilton après l'incident des EL2
Charger les commentaires