Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

C'était un 14 décembre : Irvine découvre Stewart avant Jaguar

partages
commentaires
Diapo
Liste

1/6

Photo de: LAT Images

2/6

Photo de: LAT Images

3/6

Photo de: LAT Images

4/6

Photo de: LAT Images

5/6

Photo de: LAT Images

6/6

Photo de: LAT Images

Par :
14 déc. 2019 à 16:45

Il y a 20 ans jour pour jour, Eddie Irvine découvrait la Stewart SF-3 à Jerez lors d'une séance d'essais, avant d'embarquer dans le défi Jaguar Racing.

Quelques semaines après avoir joué le titre mondial face à Mika Häkkinen, Eddie Irvine avait rapidement quitté la combinaison Ferrari pour préparer son arrivée chez Jaguar. Le constructeur allait faire son arrivée en Formule 1 en 2000, après avoir racheté Stewart Grand Prix. C'est donc au volant de la SF-3 de la saison 1999 que l'Irlandais préparait son intégration dans sa nouvelle équipe. 

Lire aussi :

Le 14 décembre 1999, Irvine prenait pour la première fois le volant de cette monoplace, à l'occasion de deux journées d'essais. "C'est génial d'être de retour dans une équipe britannique et je me sens complètement remotivé", lâchait-il après son premier roulage. "Parler anglais rend certainement la vie plus facile que ça ne l'était chez Ferrari. Le seul problème que j'ai eu, c'est que cette voiture n'a pas de direction assistée et j'y étais habitué ces quatre dernières années. À cause de ça, c'était dur pour mes bras."

"Dans certains domaines, la voiture est meilleure que la Ferrari. Dans l'ensemble, j'ai été impressionné par l'organisation de l'équipe et par les sensations dans la voiture. Arriver dans l'équipe immédiatement après avoir piloté une Ferrari à Suzuka, il y a cinq semaines lors du Grand Prix du Japon, rend les choses plus facile pour moi afin de faire des comparaisons."

En 1999, la SF-3 avait remporté un Grand Prix aux mains de Johnny Herbert, sur le Nürburgring. Irvine allait quant à lui entamer un bail de trois saisons chez Jaguar Racing, avec deux podiums à la clé (un en 2001, l'autre en 2002).

Article suivant
La F1 veut valoriser le fait de détenir une écurie

Article précédent

La F1 veut valoriser le fait de détenir une écurie

Article suivant

Bilan 2019 - Giovinazzi, pas encore à sa place

Bilan 2019 - Giovinazzi, pas encore à sa place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Eddie Irvine
Équipes Stewart Grand Prix
Auteur Basile Davoine