Nicola Larini, Modena Team
Prime
Rétro

Le court et peu reluisant passage de Lamborghini en F1

L’histoire de la petite écurie italienne Modena Lambo Team commence de l’autre côté du globe, aux États-Unis d’abord, puis au Mexique.

En 1987, Chrysler Corporation achète la marque Lamborghini et décide de narguer son ennemi favori, Ferrari, sur son terrain de prédilection, la Formule 1. Pour ce faire, Daniele Audetto crée une structure technique à Bologne, Lamborghini Engineering, et recrute Mauro Forghieri, l’ancien directeur technique de la Scuderia Ferrari, qui crée un moteur V12 atmosphérique. Ce bloc propulse les Lola LC 89 de l’écurie Larrousse-Calmels en 1989. Un an plus tard, il motorise les Lola 90 de Gérard Larrousse et les T102 du Team Lotus. Voilà pour la partie nord-américaine.

Maintenant, l'histoire mexicaine : début 1990, un jeune riche homme d’affaires mexicain, Francesco Gonzales Luna, rassemble des entreprises florissantes de son pays dans le but de fonder une écurie nationale de Formule 1.

Article précédent Norris : "Très cool" d'être le pilote le plus aimé des jeunes
Article suivant Pourquoi 2021 ne prouve pas les vertus de la stabilité réglementaire

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse