C'était un 17 décembre : la "première" F1 de Toyota

partages
commentaires
C'était un 17 décembre : la "première" F1 de Toyota
Par :
17 déc. 2018 à 15:30

Il y a 17 ans jour pour jour, Toyota présentait sa première Formule 1 destinée à rouler en Grand Prix. Baptisée TF102, elle était en réalité la seconde monoplace conçue dans les ateliers de Cologne.

Le 17 décembre 2001, Toyota devenait la première écurie à présenter sa nouvelle monoplace pour la saison 2002 de Formule 1. Ce millésime allait marquer l'arrivée du constructeur nippon en catégorie reine avec une écurie d'usine, après avoir mis tous les moyens en œuvre pour ne pas se rater. 

Théoriquement, Toyota aurait dû participer à la saison 2001, mais la marque avait finalement pris la décision de reporter d'un an son arrivée en compétition pour mener à bien un programme d'essais très intensif, mené par Allan McNish et Mika Salo. Recrutés dès le mois d'août 2000, les deux pilotes étaient d'ailleurs destinés à être les titulaires de l'écurie pour ses débuts en Grand Prix. 

Lire aussi :

Si la TF102 restera dans l'Histoire comme la première Toyota à courir en F1, elle n'est donc pas véritablement la première sortie des ateliers basés à Cologne, en Allemagne. Comme son nom l'indique, elle avait été précédée par la TF101 avec laquelle s'étaient déroulées les nombreuses séances d'essais (photo ci-dessous). 

Mika Salo, Toyota TF101, devant son coéquipier Allan McNish, Toyota TF101

La conception de la monoplace 2002 avait été confiée au chef designer Gustav Brunner, sous la supervision du directeur technique Dago Röhrer. Équipée du V10 Toyota et de pneus Michelin, cette auto allait malheureusement décevoir. 

Dixième du championnat, Toyota n'aura marqué que deux points avec sa TF102 – soit autant que Minardi et Arrows la même année –, grâce à la sixième place de Mika Salo au Grand Prix d'Australie et au Grand Prix du Brésil. 

Le programme F1 de Toyota s'est poursuivi plusieurs années, de nombreux pilotes succédant à Mika Salo et Allan McNish : Jarno Trulli, Ralf Schumacher, Olivier Panis, Timo Glock, Cristiano da Matta, Ricardo Zonta ou encore Kamui Kobayashi.

En fin de saison 2009, Toyota fait le choix de quitter la discipline pour se tourner notamment vers l'Endurance et les 24 Heures du Mans. Le palmarès du constructeur japonais dans la catégorie reine reste vierge de toute victoire, mais tout de même jalonné de trois pole positions et 13 podiums en 139 Grands Prix disputés. 

Diapo
Liste

Toyota TF102

Toyota TF102
1/7

Photo de: Giorgio Piola

Toyota TF102

Toyota TF102
2/7

Photo de: Sutton Motorsport Images

Toyota TF102

Toyota TF102
3/7

Photo de: Sutton Motorsport Images

Toyota TF102

Toyota TF102
4/7

Photo de: Sutton Motorsport Images

Toyota TF102

Toyota TF102
5/7

Photo de: Sutton Motorsport Images

Toyota TF102

Toyota TF102
6/7

Photo de: Sutton Motorsport Images

Toyota TF102

Toyota TF102
7/7

Photo de: Sutton Motorsport Images

Article suivant
McLaren étudie un retour au Mans en 2021

Article précédent

McLaren étudie un retour au Mans en 2021

Article suivant

La présentation du projet F1 de Racing Point sera faite au Canada

La présentation du projet F1 de Racing Point sera faite au Canada
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu