Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Par :

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Champion du monde de karting en 1974 et vainqueur du championnat F3 Europe en 1976, Riccardo Patrese est arrivé l'année suivante en Formule 1 avec Shadow. Il n'a pas fait d'étincelles mais a affiché de belles promesses et, en 1978 avec Arrows, il a vraiment imprimé sa marque. Si son moteur n'avait pas explosé dans les derniers tours, il aurait remporté le Grand Prix d'Afrique du Sud. Toujours compétitif, son meilleur résultat fut une deuxième place en Suède derrière Niki Lauda, dans une journée qui lui fit pourtant mauvaise presse.

Les concurrents de Patrese estimaient qu'il avait adopté en piste un comportement de pilote de F3, et ça ne leur plaisait pas. À Anderstorp, le flegmatique Ronnie Peterson était furieux devant la manière dont Riccardo l'avait empêché de le doubler.

partages
commentaires

Un GP de France aux antipodes pour Alonso et Ocon

Fernando Alonso a de nouveau inscrit des points au Grand Prix de France, tandis qu'Esteban Ocon a connu une course tout simplement à oublier.

Mercedes justifie la stratégie critiquée par Bottas

Valtteri Bottas n'a pas caché son mécontentement vis-à-vis de sa stratégie au Circuit Paul Ricard. Mercedes s'explique.

Gasly : "J'avais l'impression d'être à la ramasse"

Septième du Grand Prix de France, Pierre Gasly a une nouvelle fois démontré sa capacité à ramener des points malgré des conditions plutôt défavorables.

La FIA explique pourquoi Pérez n'a pas été pénalisé

Sergio Pérez a pu conserver sa troisième place au Grand Prix de France alors que le pilote Red Bull avait quitté la piste à la suite de son dépassement sur Valtteri Bottas.

Hamilton : "Ma seule option était de rester en piste"

Lewis Hamilton est bien évidemment déçu d'avoir perdu le Grand Prix de France dans l'avant-dernier tour, mais ses options stratégiques étaient limitées.

Le pari stratégique de Verstappen récompensé

Max Verstappen a remporté le Grand Prix de France au terme d'une belle remontée et d'un dépassement sur Lewis Hamilton à deux tours du drapeau à damier.

Leclerc : "Il va vraiment falloir qu'on bosse !"

Après avoir sombré tout au long de la course du Grand Prix de France, Charles Leclerc insiste sur l'incompréhension de Ferrari devant son incapacité à bien gérer les pneumatiques.

Championnat - Verstappen accentue son avance sur Hamilton

Après la victoire de Max Verstappen, voici le point complet sur le Championnat du monde de Formule 1 à l'issue du Grand Prix de France.

Le second départ de Bakou plébiscité par les pilotes

Article précédent

Le second départ de Bakou plébiscité par les pilotes

Article suivant

Alguersuari : "Il m'a fallu dix ans pour clore le chapitre F1"

Alguersuari : "Il m'a fallu dix ans pour clore le chapitre F1"
Charger les commentaires