Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
19 mars
-
22 mars
Événement terminé
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
99 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
113 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
127 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
155 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
162 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
176 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
218 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
232 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
246 jours

Ricciardo : Ma saison 2014 a changé les dépassements en F1

partages
commentaires
Ricciardo : Ma saison 2014 a changé les dépassements en F1
Par :
21 nov. 2018 à 18:22

Selon Daniel Ricciardo, ses manœuvres agressives lors de sa première saison avec Red Bull Racing en 2014 ont "changé le niveau des dépassements" en Formule 1.

L'Australien va vivre ce week-end son dernier Grand Prix, le 100e, avec l'écurie Red Bull avant de rejoindre Renault pour la suite de sa carrière. Pour l'occasion, dans son habituel journal de bord, il a été invité à revenir sur les moments marquants de son aventure, sur le site de l'équipe autrichienne,

Et il a tout particulièrement évoqué 2014, année où il a été promu chez Red Bull, aux côtés du quadruple Champion du monde en titre, Sebastian Vettel. "C'est l'année que je me souviens être la plus fun pour moi et la plus importante pour ma carrière. Les victoires étaient énormes et j'ai eu une énorme bataille avec Fernando [Alonso] en Allemagne où nous nous sommes vraiment battus durement mais de manière fair-play, et il a eu quelques compliments pour moi après-coup, ce qui était immense à l'époque." 

Lire aussi:

"J'estime que 2014 ne m'a pas juste façonné et n'a pas seulement façonné mon approche, ça a aussi changé le niveau des dépassements des autres pilotes dans la discipline également. Peu de gens faisaient ça, venir de loin et essayer de grosses manœuvres de dépassement."

Globalement, la saison 2014 aura aussi et surtout été celle de l'affirmation d'une approche plus audacieuse des courses, avec l'objectif de ne pas subir mais au contraire d'être offensif. Un état d'esprit mis en place dès le GP d'Australie de cette saison-là (lors duquel il s'est qualifié en seconde position entre les deux Mercedes) et qui l'habite encore aujourd'hui.

Lire aussi:

"J'étais en inters sous la pluie [en qualifications], première course avec la nouvelle équipe, à domicile ; j'étais le gamin courageux qui prenait des décisions couillues. Je me souviens de ça aujourd'hui et je pense que ça a été une course très importante de mon passage chez Red Bull."

 
Article suivant
Wolff : Verstappen, un diamant brut qui doit être poli

Article précédent

Wolff : Verstappen, un diamant brut qui doit être poli

Article suivant

Rétro 2001 - Le premier GP de Fernando Alonso

Rétro 2001 - Le premier GP de Fernando Alonso
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard