Ricciardo agacé par ses soucis de départs

Septième du Grand Prix de Russie à Sotchi, Daniel Ricciardo est déçu d'avoir une nouvelle fois manqué son départ, hier

Septième du Grand Prix de Russie à Sotchi, Daniel Ricciardo est déçu d'avoir une nouvelle fois manqué son départ, hier. Le pilote australien s'est alors retrouvé englué dans différentes batailles évitables.

"Les premiers tours étaient chaotiques, et on a perdu des places au départ. Nous devons analyser cela, c'est presque la fin de saison mais nous n'avons pas pris énormément de bons départs, c'est frustrant," décrit celui qui est désormais le dernier concurrent non-Mercedes encore mathématiquement dans la course pour le titre mondial des pilotes.

Le triple vainqueur cette saison était l'un des premiers à passer par la voie des stands, dès le douzième tour. La faute à des pneus qui avaient déjà subi du graining lors de la séance qualificative.

"Au début de la course, les pneus montraient déjà des cloques, qui venaient des qualifications. Donc d'entrée, ça ne sentait pas bon et le premier relais n'a fait qu'empirer les choses. Je voyais que les pneus partaient, donc on a décidé de rentrer plus tôt. Sur les pneus mediums, on avait un bon rythme et on a pu revenir sur Alonso, mais pas le dépasser."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités