Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

Ricciardo a vécu l'année la plus difficile mentalement

partages
commentaires
Ricciardo a vécu l'année la plus difficile mentalement
Par :
2 janv. 2019 à 16:45

Daniel Ricciardo croit que la saison 2018 de Formule 1 a été sa plus difficile sur le plan mental car il n'a jamais eu à faire face à autant d'"obstacles" auparavant.

L'Australien a remporté deux des six premiers Grands Prix mais n'a ensuite plus connu le podium, en partie pour des problèmes de fiabilité. En 2019, il courra sous les couleurs de Renault F1 mais au moment de se pencher une dernière fois sur 2018, il explique à Motorsport.com avoir connu sa pire saison sur le plan mental.

"Je ne veux pas exagérer ça du genre 'Mec, j'ai eu du mal'. Dans l'ensemble, j'ai bien géré la situation et je ne dirais pas que ma vie quotidienne en a souffert. Mais c'est sûr, les courses et les émotions que j'ai ressenties au cours d'un week-end de Grand Prix ont été plus fortes que jamais auparavant."

"Côté mental, il s'agit simplement d'essayer de surmonter ces obstacles et les échecs constants, et de tenter de se reprendre en main. Je n'ai jamais eu à faire ça aussi souvent lors d'une saison."

Lire aussi :

En plus des sept abandons sur problèmes mécaniques et de la victoire à Monaco qui aurait pu lui échapper en raison d'un problème de MGU-K, il a également dû subir énormément de pénalités sur la grille qui ont forcément gâché certains week-ends.

Sa décision de quitter Red Bull Racing pour Renault a été prise au tout début de la trêve estivale. Il assure que l'aspect émotionnel de son départ, après avoir été soutenu pendant plus d'une décennie par la marque autrichienne, n'a pas été un facteur aggravant face aux difficultés de la saison, au-delà du fait qu'il a parfois pu avoir du mal à trouver le sommeil.

"C'était plus au moment de la décision et des discussions contractuelles, et tout ça", affirme l'Australien concernant l'incidence de son départ. "Cela m'a pris un peu d'énergie, en faisant des allers-retours et en essayant de trouver ce qui était le mieux pour moi pour mon avenir."

"Cela a eu quelques petites conséquences et j'ai un peu perdu le sommeil au cours de cette période, mais une fois que j'ai pris ma décision, j'ai eu l'impression d'être délesté d'un poids et que mon esprit était plus clair. J'ai évidemment dû faire face à des hauts et des bas."

Lire aussi :

Malgré une fin de saison percluse de problèmes de fiabilité, d'aucuns allant parfois même jusqu'à s'interroger sur le fait que cela arrivait à l'Australien sur le départ et pas à Max Verstappen, Ricciardo a insisté, dans un podcast de fin de saison de Red Bull, sur le fait qu'il n'a jamais ressenti de changement d'attitude de l'équipe envers lui.

"Je suis heureux et à l'aise avec la situation et les termes dans lesquels je quitte l'équipe. Je ne pars pas la tête basse ou avec une relation brisée ou quoi que ce soit de ce genre. Je pars fier et j'estime que j'ai tout donné à l'équipe et que j'ai eu la même chose en retour. Je n'ai jamais ressenti moins que ça."

Article suivant
Brawn : Mercedes "mérite chacune des victoires obtenues"

Article précédent

Brawn : Mercedes "mérite chacune des victoires obtenues"

Article suivant

Les crashs ont coûté plus de 2M€ à Toro Rosso en 2018

Les crashs ont coûté plus de 2M€ à Toro Rosso en 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard