Ricciardo clarifie ses propos sur la F1 de 2022

Daniel Ricciardo a précisé que les commentaires qui ont été entendus lors de la présentation du concept de F1 pour la saison 2022 ne concernaient pas la forme de la voiture.

Ricciardo clarifie ses propos sur la F1 de 2022

La Formule 1 a mis en place un grand dispositif pour le lancement officiel du concept de monoplace de Formule 1 de la saison 2022. L'évènement s'est déroulé en direct du circuit de Silverstone, où se tient ce week-end le Grand Prix de Grande-Bretagne, et les spectateurs du monde entier ont pu entendre un curieux commentaire de Daniel Ricciardo pendant le compte à rebours, alors qu'aucune image n'était encore diffusée : "Ouais, non, c'est horrible. C'est de la merde, c'est pire."

Lire aussi :

Il n'a fallu que très peu de temps pour que les commentaires de l'Australien soient massivement relayés sur les réseaux sociaux. Plusieurs hypothèses sur l'origine de ces propos ont vu le jour, et la plus crédible concernait l'apparence du concept-car, les pilotes ayant eu un aperçu de la monoplace avant le lancement. Interrogé sur la question, Ricciardo a eu des difficultés à se souvenir de l'origine de sa critique mais a assuré qu'elle n'avait rien à voir avec le design de la voiture de 2022.

"Je parlais probablement d'autre chose parce que nous avons évoqué beaucoup de sujets différents", a-t-il expliqué. "Pour être honnête, je ne me souviens pas avoir dit quelque chose comme ça parce qu'en réalité, j'ai trouvé que la voiture était plutôt cool. Je n'aurais jamais été aussi agressif sur le sujet, peut-être que ça concernait la livrée mais je n'aurais pas dit ça [pour le design de la voiture]."

Comme chez de nombreux fans, la curiosité de Ricciardo a également été piquée, le pilote McLaren cherchant désormais à comprendre quelle conversation a pu provoquer cette réponse. "Je suis curieux maintenant", a-t-il lancé. "Est-ce que j'étais à côté de Lando ? Je ne jure pas à côté de lui parce qu'il est encore assez jeune. Vous m'avez eu là. Je tiens à préciser que je ne pensais pas que c'était de la merde. En tout cas, je n'ai rien dit de négatif."

Néanmoins une fois l'événement lancé, l'Australien a bel et bien laissé entendre que le design de la voiture n'était pas à son goût, même si sa déclaration fut bien plus édulcorée que celle offerte hors antenne. "J'aime l'arrière de la voiture", avait-il lancé. "C'est assez old school, ce style me rappelle celui de 2008, c'est plutôt cool. L'avant est très différent, mais comme pour tout, plus on le fixe et plus il paraît normal."

Propos recueillis par Tom Howard

partages
commentaires

Related video

Photos - La F1 2022 dans les moindres détails

Article précédent

Photos - La F1 2022 dans les moindres détails

Article suivant

Schumacher chez Haas en 2022 : pas signé, mais fait ?

Schumacher chez Haas en 2022 : pas signé, mais fait ?
Charger les commentaires