Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
08 Heures
:
13 Minutes
:
47 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Ricciardo troublé par le regain de forme final de Red Bull

partages
commentaires
Ricciardo troublé par le regain de forme final de Red Bull
Par :
9 déc. 2018 à 09:30

Daniel Ricciardo a admis que le rythme des Red Bull en fin de saison 2018 l'avait rendu "confus", aucune explication évidente ne venant étayer le gain de performance de la RB14.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Max Verstappen, Red Bull Racing lors de la photo d'équipe de Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

Red Bull avait fait reposer ses espoirs sur une bonne course au Mexique, l'altitude réduisant l'écart entre Renault et ses adversaires. Mais l'équipe s'est montrée compétitive sur la majorité des circuits de la fin de l'année, suggérant que son rythme de développement fut plus rapide que celui de Mercedes et Ferrari.

"On peut être très confus par ce sport parfois", a expliqué Ricciardo. "Même au Brésil, j'étais impressionné par notre rythme. En début de course, je remontais le peloton : normalement cela doit user les pneus, mais on pouvait toujours voir que j'étais plus rapide que les Ferrari et les Mercedes. C'était difficile de dépasser, mais on savait qu'on avait le rythme. Je ne sais pas si les autres se sont trompés ou si l'on a trouvé la bonne recette, mais nous avons été rapides sur les dernières courses."

Lire aussi :

Le pilote australien a fait ses adieux à l'équipe autrichienne à l'issue du Grand Prix d'Abu Dhabi, avant de prendre la direction de Renault. De quoi imaginer que certains secrets de la RB14 ne lui aient pas été révélés ?

"Je ne les connaîtrais probablement pas de toute façon ! Ce sport est si complexe. Mais ils connaissent leurs forces. L'aéro est très bonne cette année, mais même toute la géométrie de la voiture. Quand on voit les caméras embarquées des autres, les casques des pilotes bougent beaucoup, alors que les nôtres, pas tant que cela. Tout le package a vraiment été bon. Je ne connais pas les détails mais ça a été l'un des points forts de l'équipe."

Son équipier des trois dernières années, Max Verstappen, a lui salué le travail réalisé tout au long de l'année par l'équipe Red Bull, afin d'amener des évolutions de qualité et produisant les résultats escomptés.

"On améliore toujours la voiture, et chaque évolution a fonctionné. C'est super, et je pense que les autres équipes ont eu du mal à avoir des pièces fonctionnant immédiatement. Au Brésil, j'étais surpris par le fait d'avoir été si rapide : je voyais dès le premier tour que c'était simple de les suivre, alors que tout le monde économisait les pneus."

Lire aussi :

"Le Mexique était clairement notre objectif, mais on ne savait quand même pas combien on allait perdre en ligne droite. J'étais assez heureux de voir que ce n'était pas tant que ça", explique-t-il, alors que le team principal de l'équipe, Christian Horner, indique que les grandes avancées ont été effectuées après la pause estivale.

"On a fait de bons progrès sur le développement de la voiture. Depuis la pause estivale on a réussi à s'améliorer. À Spa on était sur le podium, on aurait dû y être à Monza, on a été fort à Singapour, en Russie, et évidemment au Japon, au Mexique et au Texas, avec une bonne séquence de podiums."

"On a fait beaucoup de progrès avec la voiture dans la deuxième moitié de l'année, et elle a été très bonne dès le début. On a perdu du terrain à partir de Montréal quand les évolutions moteur sont arrivées. On a reculé par rapport à Mercedes et Ferrari, mais après le break estival on a pu retrouver une position compétitive."

Article suivant
Hamilton/Vettel : les hauts et les bas de la lutte pour le titre

Article précédent

Hamilton/Vettel : les hauts et les bas de la lutte pour le titre

Article suivant

Vettel : "Trop de courses" où Ferrari a manqué de rythme

Vettel : "Trop de courses" où Ferrari a manqué de rythme
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Adam Cooper