Ricciardo - Dans ces conditions, n'importe qui peut gagner la course!

L'Australien a déjà signé un succès au Canada et pense qu'il est possible de réitérer par des conditions de course relativement imprévisibles.

Ricciardo - Dans ces conditions, n'importe qui peut gagner la course!
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Le top 3 dans le Parc Fermé, Sebastian Vettel, Ferrari, troisième; Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, poleman; Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, deuxième
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Quatrième sur la grille de départ du Grand Prix du Canada, Daniel Ricciardo a fait ce qu’il fallait dans sa seconde tentative lancée de Q3 pour rétablir l’ordre en prenant le meilleur sur un Max Verstappen jusque-là à son avantage.

Pour finir par devancer son jeune équipier Red Bull et la Ferrari de Räikkönen, l’Australien a dû aller puiser dans ses ressources et flirter avec les murs, au point de même embrasser l’un d’eux!

"C'était comme un gros bisou!", s’amuse-t-il, sachant que celui-ci n’a finalement pas eu de conséquence négative pour le reste de son weekend. "Dès que je l'ai touché, j'ai pensé à ce qui est arrivé à Carlos [Sainz, qui a heurté le mur et provoqué le drapeau rouge en Q2, ndlr]. Au final, je n'ai pas perdu tant de temps que ça : j'ai conservé beaucoup de vitesse. J'ai probablement gagné en vitesse ce que j'ai perdu en touchant le mur!"

Pas de regrets avant une course agitée

Pour l’Australien, cette péripétie n’est qu’anecdotique en ce sens qu’il n’aurait pas été possible de se placer devant la Ferrari de Vettel pour partir P3.

"Seb aurait été devant de toute façon. C'est un bon weekend, nous avons trouvé un meilleur rythme en qualifications. C'est la séance la plus importante. Je suis content de la quatrième place", poursuit-il.

La course s’annonce longue et pleine de péripéties, comme traditionnellement sur l’Ile Notre-Dame. La pluie pourrait par ailleurs venir s’inviter et apporter un peu de piment au GP, comme il y a deux semaines, à Monaco, où Ricciardo avait lutté pour la victoire.

"Quand j'ai franchi la ligne, je sentais la voiture être un peu instable, donc ils changeront des pièces si le besoin se présente.  J'aimerais dire que nous avons une petite chance. Hier, c'était intéressant, nous n'étions pas très bons sur les longs relais mais la piste était beaucoup plus chaude. Dans ces conditions, n'importe qui peut gagner la course. On prendra du plaisir, en tout cas!"

 


 

partages
commentaires
Hamilton - "Pas le même rythme qu'hier, mais ça a suffi"

Article précédent

Hamilton - "Pas le même rythme qu'hier, mais ça a suffi"

Article suivant

Troisième Q3 consécutive pour un Alonso qui mise sur la pluie

Troisième Q3 consécutive pour un Alonso qui mise sur la pluie
Charger les commentaires