Ricciardo - Des voitures plus rapides pour plus d'adrénaline !

Les Formule 1 actuelles, produits de la réglementation technique implantée en 2014, ont été la cible de nombreuses critiques lors des douze derniers mois

Les Formule 1 actuelles, produits de la réglementation technique implantée en 2014, ont été la cible de nombreuses critiques lors des douze derniers mois. Trop silencieuses, trop lentes : comment résoudre le manque de popularité relatif de la discipline reine du sport automobile dans l'ère actuelle ?

Malgré des monoplaces environ deux secondes plus rapides par tour en 2015, d'après les estimations de Pirelli, diverses solutions sont envisagées pour rendre les F1 plus véloces, y compris des pneus plus larges et des moteurs de 1000 chevaux. Ces derniers, qui pourraient être implantés en 2017, ont un fervent soutien en la personne de Daniel Ricciardo.

"Je pense que tout pilote dans toute discipline aimerait aller 50 km/h plus vite", déclare Ricciardo dans les colonnes d'Autosport. "Y compris ceux de MotoGP, qui vont ridiculement vite. Nous avons tous envie d'aller plus vite et de disposer de plus de puissance. En fin de compte, cela crée de l'adrénaline et c'est pour ça que nous le faisons. Peut-être que cela creuserait l'écart entre ceux qui sont les plus engagés en piste et les autres : pour les enfants que nous sommes, aller plus vite est toujours une bonne chose".

La réglementation technique implantée en 2014 a eu pour conséquences des vitesses de pointe plus élevées mais des passages en courbe bien plus lents ; l'an dernier, André Lotterer remarquait que sa Caterham CT05 était moins rapide, dans les virages de Spa-Francorchamps, que l'Audi R18 e-tron quattro qu'il pilotait dans le Championnat du Monde d'Endurance.

"Il est clair que dans les virages rapides, nous n'allons plus aussi vite qu'il y a quelques années", souligne Ricciardo. "Avant mon époque, c'était beaucoup plus rapide en virage. Ce serait agréable de revenir à ça, et d'avoir des virages sur le calendrier où ceux qui sont vraiment bons vont à fond, et ceux qui ne s'y engagent pas à 100% lèvent le pied. Ce serait vraiment agréable de revenir à ça".

De l'adrénaline, même dans un kart de location

Les voitures ne sont pas seules responsables de la disparition de ces défis : l'asphalte installé à l'extérieur des virages les plus rapides du championnat, tels le 130R de Suzuka ou le raidillon de Spa-Francorchamps, contribue à la prise de risque des pilotes, car l'erreur est moins sanctionnée. Cependant, le pilote Red Bull n'hésite pas à rappeler que c'est aussi la bataille roue contre roue qui fait la beauté du sport automobile.

"Mais il y a toujours deux camps", philosophe l'Australien. "Même si les voitures sont désormais un peu plus faciles à piloter, que ce soit physiquement ou pour la vitesse, les courses sont de qualité. Nous nous amusons autant grâce à la course que grâce à la vitesse. Tous autant que nous sommes, nous pourrions nous installer dans des karts de location, aussi lents soient-ils, et nous pouvons batailler roue contre roue et passer un très bon moment. Mais si nous pouvons aller plus vite et garder de belles courses, c'est parfait".

Enfin, Christian Horner a émis une opinion similaire à celle de son poulain : il faut rendre les voitures plus rapides et plus difficiles à piloter pour permettre aux meilleurs de se mettre en évidence.

"Je pense que nous devons évoluer, nous devons nous améliorer. Nous avons de la marge pour rendre les voitures plus rapides, et nous devons l'utiliser. Nous devons rendre les voitures plus spectaculaires, plus difficiles à piloter, pour que la différence entre les pilotes soit plus évidente. À l'heure actuelle, la différence entre les pilotes est marginale parce qu'à un certain niveau, c'est difficile d'avoir un grand écart entre les pilotes. Les voitures sont relativement simples à piloter parce qu'elles sont devenues extrêmement bonnes", conclut le directeur de l'équipe Red Bull.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes André Lotterer , Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités