Ricciardo aimerait du "bon sens" avec les drapeaux rouges

partages
commentaires
Ricciardo aimerait du
Par : Basile Davoine
25 oct. 2018 à 12:30

Après la polémique qui a entouré la pénalité infligée à Sebastian Vettel lors du Grand Prix des États-Unis, Daniel Ricciardo estime que la F1 devrait davantage faire preuve de "bon sens" concernant la réglementation sous drapeau rouge.

À Austin, Sebastian Vettel a écopé d'une pénalité de trois places sur la grille de départ pour n'avoir pas suffisamment ralenti lors d'un drapeau rouge brandi durant la première séance d'essais libres. Cette interruption avait été déclenchée par la direction de course afin de nettoyer du gravier en piste, tandis que les conditions étaient humides.

Vettel n'a pas respecté le temps maximum imposé par la FIA dans ces circonstances, ce qui a conduit les commissaires à le sanctionner, de la même manière qu'ils l'avaient fait à Melbourne pour Daniel Ricciardo et à Suzuka pour Esteban Ocon. Pour le pilote australien, la règle actuellement en vigueur n'est sans doute pas la plus adaptée et devrait être revue.

Lire aussi :

"Comme dans mon cas, ce n'était pas pour une voiture accidentée en piste [le drapeau rouge de Vettel]", explique Daniel Ricciardo. "Il n'y avait pas vraiment de danger, car je crois que c'était pour du gravier. Alors un peu de bon sens devrait également prévaloir. Mais je pense que par souci d'équité envers moi, les commissaires se sont dit : nous avons donné une pénalité à Ricciardo plus tôt dans l'année donc ce serait injuste pour lui si nous ne pénalisons pas [Vettel] alors qu'il a fait la même chose."

"Dans un sens, j'applaudis les commissaires pour ça. Mais de façon plus générale, aucun d'entre nous ne devrait être pénalisé pour ça. On ne devrait pas rouler trop vite, mais ce n'est pas comme s'il y avait quelqu'un en tonneau sur la piste. C'est une autre histoire."

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, sur la grille

La réglementation autour des drapeaux rouges a évolué cette année avec la mise en place d'un temps delta à respecter, alors qu'auparavant il était simplement demandé aux pilotes de réduire leur vitesse. À Melbourne, pour le premier Grand Prix de la saison, Ricciardo en avait été victime car il avait oublié ce changement.

"Dans mon cas, c'est simplement que j'avais oublié la règle", concède-t-il. "J'ai ralenti mais j'ai oublié de suivre le delta, donc j'ai ralenti dans la proportion que je pensais être sûre, et ce n'était pas sous le temps maximum. Mon intention était bonne. C'est la règle, elle est assez juste, mais le problème c'est peut-être la pénalité. Peut-être que ça devrait être une réprimande, je ne sais pas."

 

Article suivant
Räikkönen : La F1 n'a pas changé depuis 20 ans

Article précédent

Räikkönen : La F1 n'a pas changé depuis 20 ans

Article suivant

Haas F1 s'offre un sponsor titre pour 2019

Haas F1 s'offre un sponsor titre pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités