Ricciardo et Red Bull perdent l'équilibre à Sotchi

Septième sur la grille de départ seulement, le troisième du classement du championnat est pourtant le mieux classé des deux pilotes Red Bull, preuve que l'écurie de Milton Keynes est en difficulté sur le tracé de Sotchi

Septième sur la grille de départ seulement, le troisième du classement du championnat est pourtant le mieux classé des deux pilotes Red Bull, preuve que l'écurie de Milton Keynes est en difficulté sur le tracé de Sotchi. Daniel Ricciardo est parfaitement conscient des difficultés qu'il rencontre à bord de la RB10 et les explique au mieux.

En plus d'un manque cruel de vitesse de pointe, l'équilibre de la monoplace n'est pas bon pour espérer viser les premières places. "Les défis, ce week-end, sont en piste et hors-piste", précise-t-il au micro de Sky.

"En piste, nous avons vraiment eu des difficultés hier, nous manquons de vitesse de pointe. Nous avons essayé d'enlever de l'appui pour minimiser le déficit mais nous en manquons toujours. Ce matin, cela a mieux marché, mais 7e n'est quand même pas notre objectif."

L'Australien note principalement une différence de comportement et de performance entre sa Red Bull et la concurrence au niveau des sorties de virage.

"En regardant les caméras embarquées des autres voitures, on voit qu'elles sortent mieux des virages, c'est là que la voiture commence à glisser et c'est un vrai test pour l'équilibre de la voiture. Nous perdons un peu plus que nos concurrents dans ces virages", détaille-t-il.

Bénéficiant de la pénalité de 5 places infligée à Kevin Magnussen (boîte de vitesses), Daniel Ricciardo s'élancera finalement depuis la sixième position sur la grille, du côté sale de la piste.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Kevin Magnussen
Type d'article Actualités