Ricciardo fataliste face à la baisse des dépassements en F1

partages
commentaires
Ricciardo fataliste face à la baisse des dépassements en F1
Par : Fabien Gaillard
11 déc. 2017 à 07:56

Suite aux changements réglementaires de 2017, qui ont renforcé la difficulté à suivre de près une F1, beaucoup d’acteurs de la discipline ont ressenti une certaine frustration.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17 et Pascal Wehrlein, Sauber C36 en lutte pour une position
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, en lutte avec Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17, au départ
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 en lutte
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

Après être remonté jusqu'à la quatrième place au Brésil en s'élançant depuis les stands, Lewis Hamilton avait notamment rappelé qu’il fallait en moyenne qu’une voiture soit environ une seconde et demie plus rapide pour espérer pouvoir dépasser une autre monoplace en 2017.

Si les pneus ont mieux tenu les contraintes imposées par le fait de suivre de près une F1 (entre déventage et problèmes de surchauffe) et la charge aéro supplémentaire, Pirelli a dévoilé une baisse importante (de 49%) du nombre de dépassements entre 2016 et 2017, mais aussi que la saison écoulée était la pire dans ce domaine depuis l’introduction du DRS en 2011.

Pour Sebastian Vettel, le nombre de dépassements n’est pas un problème. L’Allemand estime en effet qu’il vaut mieux des dépassements difficiles. Une opinion que partage Daniel Ricciardo, dans un certain fatalisme : "Je pense que Seb a raison d’une certaine manière, c’est juste la situation actuelle et c’est la façon dont les circuits sont conçus."

"Je pense que les voitures plus larges sont superbes et qu’elles nous ont donné plus d’appui et d’adhérence, mais quand elles prennent plus de place sur la piste, on a moins d’air propre à disposition donc ça rend la poursuite plus difficile ; il y a du bon et du mauvais."

Quant à Hamilton, il espère que des changements interviendront sur cette question afin d’améliorer les opportunités de lutte et le spectacle. "Sur le plan de la course, j’espère qu’à l'avenir les dépassements seront plus simples. Pas plus simples, mais pouvoir se suivre les uns les autres est vraiment ce dont la discipline a besoin. Plus il y a de dépassements, plus c’est fun pour les gens qui regardent."

Prochain article Formule 1
Alonso certain que McLaren n'a pas oublié comment gagner

Previous article

Alonso certain que McLaren n'a pas oublié comment gagner

Next article

Bilan saison - Pas de coup de frein pour Grosjean

Bilan saison - Pas de coup de frein pour Grosjean

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Shop Now , Daniel Ricciardo Shop Now
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités