Ricciardo : Le GP de l'Eifel pourrait être une "course folle"

S'annonçant perturbé par la pluie et le froid, le Grand Prix de l'Eifel pourrait s'avérer passionnant, estime Daniel Ricciardo.

Ricciardo : Le GP de l'Eifel pourrait être une "course folle"

La Formule 1 se rend ce week-end sur le Nürburgring pour la 41e fois de son Histoire et la première depuis sept ans, avec l'édition inaugurale du Grand Prix de l'Eifel. Cependant, alors qu'approche la mi-octobre, les conditions météorologiques seront loin d'être idéales dans ces collines allemandes.

Lire aussi :

"La météo annonce du froid et de la pluie, ce qui sera très différent des dernières courses en date, où il a fait chaud", souligne Daniel Ricciardo, qui avait fini 19e au Nürburgring pour son deuxième Grand Prix en Formule 1, avec HRT en 2011, puis 12e en 2013 chez Toro Rosso. "Il sera intéressant de voir comment se comportera la voiture dans ces conditions. Globalement, à cette période de l'année, ce pourrait être un week-end assez imprévisible, nous pourrions avoir droit à une course folle. Voyons voir ce qui va se passer."

Il est déjà arrivé plusieurs fois que les 24 Heures du Nürburgring, qui ont traditionnellement lieu au printemps, soient perturbées par la neige. "Cela va être un challenge. Je suis déjà venu en mai avec de la neige quand j'ai ouvert les rideaux ! J'ai déjà vu une course y être annulée. Tout peut arriver", affirme Christian Horner (directeur de Red Bull Racing), qui avait échoué à se qualifier sur ce circuit lors d'une course de F3000 perturbée par de fortes pluies en 1997. "Ce pourrait être un beau week-end d'automne avec du soleil tous les jours. Mais préparez-vous pour toutes les éventualités et prenez votre doudoune, parce que vous allez en avoir besoin !"

En effet, d'après les dernières prévisions, il ne devrait faire que 7°C pour les qualifications et la course, ce qui pourrait grandement compliquer la mise en température des gommes, d'autant que le soleil ne sera pas au rendez-vous : des averses sont annoncées tout au long du week-end. "Nous devons nous préparer à nous concentrer sur le fonctionnement des pneus si c'est sec et envisager comment et quand utiliser notre nombre limité de pneus pluie et intermédiaires si la pluie est annoncée ce week-end", estime Ciaron Pilbeam, ingénieur de course en chef chez Renault. Chaque voiture dispose de "seulement" quatre trains de pneus intermédiaires et trois de pneus pluie pour l'ensemble du week-end.

En revanche, ces températures hivernales n'inquiètent pas du tout Andreas Seidl, directeur de l'écurie McLaren : "C'est le même challenge pour tout le monde. Nous faisons les essais hivernaux à Barcelone, où la température est également en dessous de 10°C le matin, et les voitures sont performantes parce que l'adhérence est là grâce aux pneus." Pirelli apporte une gamme à la tendreté intermédiaire en Allemagne, avec les composés C2, C3 et C4.

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Related video

F1 et Formule E devront un jour fusionner, selon l'ancien boss de Renault

Article précédent

F1 et Formule E devront un jour fusionner, selon l'ancien boss de Renault

Article suivant

Le contrat de Verstappen ne contient pas de clause liée à Honda

Le contrat de Verstappen ne contient pas de clause liée à Honda
Charger les commentaires