Ricciardo - La prise de risque est récompensée au Canada

Daniel Ricciardo estime qu'une part de bravoure sera absolument nécessaire pour briller au Canada, sur un circuit qui récompense les pilotes capables de prendre des risques.

Le pilote australien arrivera sur l'île Notre-Dame avec l'étiquette du vainqueur 2014, puisqu'il avait remporté le premier Grand Prix de sa carrière en F1 à Montréal. Il insiste sur le caractère atypique du tracé, qui fera la part belle à ceux qui oseront prendre des risques.

"C'est un choix clair. Certains gars joueront la sécurité et sacrifieront un demi-dixième pour passer proprement, d'autres prendront un risque et passeront à fond pour trouver un petit plus", explique-t-il.

"Plus vous êtes proche [des murs], plus vous irez vite. Embrasser légèrement le mur est une bonne sensation, mais il ne faut pas l'embrasser trop fort!"

"C'est très amusant. Vous pouvez sauter d'un vibreur à l'autre et vraiment faire rebondir la voiture. C'est comme revenir au karting, vous vous sentez vraiment comme cela, et j'aime ça. Vous pouvez être agressif et frôler le mur. Il y a beaucoup de risques mais cela amène beaucoup d'adrénaline."

La victoire ne change rien

Victorieux au Canada, Ricciardo insiste sur le fait qu'il était amoureux du tracé Gilles Villeneuve bien avant de s'y imposer avec Red Bull Racing.

"La victoire m'a peut-être rendu un peu plus amoureux, mais je l'aimais vraiment depuis mon premier tour, quand j'y ai piloté avec Toro Rosso", assure-t-il. "Je me souviens être rentré au stand et avoir dit "Quel circuit!" ; j'étais impressionné alors que je n'avais fait qu'un tour d'installation."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags montreal