Ricciardo : "Mercedes et Ferrari restent un ou deux crans au-dessus"

partages
commentaires
Ricciardo :
Par : Benjamin Vinel
13 mai 2017 à 14:17

Red Bull Racing se doutait que les évolutions apportées à la RB13 pour ce Grand Prix d'Espagne n'allaient probablement pas permettre à l'équipe de se hisser au niveau de Mercedes et de Ferrari. Cela s'est confirmé en qualifications.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

En effet, que ce soit en Q1, en Q2 ou en Q3, Max Verstappen et Daniel Ricciardo se sont inlassablement classés aux cinquième et sixième places respectivement, tenant donc parfaitement leur rang.

De retour sur les lieux de sa première victoire en Grand Prix, Verstappen est très satisfait de ce résultat, étant parvenu à tourner à trois dixièmes de la Mercedes de Valtteri Bottas et de la Ferrari de Kimi Räikkönen en Q3.

"La voiture fonctionnait très bien", déclare le Néerlandais. "Pendant tout le week-end, nous avons cherché l'équilibre, et nous avons fait les bons changements pour les qualifications. Je n'ai jamais eu un si bon équilibre depuis le début de la saison. Félicitations à l'écurie de m'avoir donné une si bonne voiture. Toute l'équipe peut-être satisfaite, notamment à l'usine. Nous allons nous efforcer de réduire l'écart encore plus."

"C'est toujours agréable de revenir", poursuit-il, évoquant son succès de l'an passé. "Je prends du plaisir sur ce circuit. J'y ai passé beaucoup de temps sur le simulateur. Le tracé me convient très bien, et j'ai beaucoup de fans ici."

Interrogé sur la performance remarquable de Fernando Alonso à domicile, Verstappen a également eu un mot pour le pilote McLaren-Honda : "Se qualifier septième, c'est un résultat incroyable. Je l'ai déjà félicité. Superbe tour."

Ricciardo mi-figue, mi-raisin

La sixième place sur la grille n'est pas une catastrophe pour un pilote Red Bull, mais Daniel Ricciardo ne peut s'empêcher de ressentir une pointe d'amertume suite à ce résultat. L'Australien a été battu par son jeune coéquipier dans chaque partie des qualifications, accusant trois dixièmes de retard en Q1, un dixième en Q2 et une demi-seconde en Q3.

"Nous ne nous attendions pas à signer la pole ici, malgré nos espoirs", commente Ricciardo. "Je suis encore à une seconde de la pole, de ce que j'ai vu. Max est plus proche, mais il faut encore en trouver un peu. Je perdais du temps dans le dernier secteur aujourd'hui, il faut comprendre pourquoi. Le rythme n'a pas changé, Mercedes et Ferrari restent un ou deux crans au-dessus. Je vais essayer de comprendre mon dernier secteur."

Questionné sur ses sensations dans ce dernier secteur, Ricciardo répond : "Quand on manque de vitesse, on n'est jamais content de la voiture, mais ça allait dans le reste du tour. Ce n'est pas que les pneus se dégradaient, les virages lents sont juste une faiblesse."

Prochain article Formule 1
Grosjean : "J'ai pris une grosse rafale de vent"

Previous article

Grosjean : "J'ai pris une grosse rafale de vent"

Next article

Bottas retient le travail de son équipe plutôt que ses difficultés

Bottas retient le travail de son équipe plutôt que ses difficultés