Ricciardo : "Le moteur s'est éteint"

Daniel Ricciardo était bien parti pour jouer les trouble-fêtes lors du Grand Prix des États-Unis, mais une panne de moteur l'a contraint à l'abandon en début de course.

Et pourtant, cette course commençait plutôt bien pour l'Australien ! Daniel Ricciardo a bien bataillé pour la troisième place avec la Mercedes de Valtteri Bottas avant de tenter une stratégie agressive avec un premier arrêt dès le 13e tour de course... mais le pilote Red Bull a immobilisé sa monoplace dans l'herbe moins de deux boucles plus tard, victime d'un problème au niveau de son unité de puissance Renault.

"Je pense que nous perdions de la pression d'huile", explique Ricciardo. "Au final, le moteur s'est éteint. J'avais des ratés au bout de quelques tours, l'équipe m'a demandé de changer des réglages, et je savais que ce n'était pas pour rendre la voiture plus rapide mais pour empêcher quelque chose de mal tourner."

"Jusque-là, c'était une course passionnante. J'ai fait tout ce que j'ai pu face à Bottas. Il fallait que je tente quelque chose, j'ai risqué de tuer mes pneus, mais il n'y avait pas d'autre moyen de le passer. J'ai connu quelques batailles, notamment avec Kimi, c'est déjà ça."

La lutte entre Bottas et Ricciardo a été particulièrement acharnée, chacun se retrouvant hors de la piste à l'extérieur du premier virage au fil des tours, si bien que les commissaires ont porté leur attention à ces incidents – avant de décider de ne pas imposer de sanction.

"J'imagine qu'ils écoutent les fans !" se félicite Ricciardo, qui a plongé à l'intérieur au deuxième tour, tassant son rival sur le dégagement en asphalte. "Je sais que j'arrivais de loin, mais nous n'avons pas la vitesse de pointe. Après chaque tentative, j'abîmais mes pneus. Je ne regrette aucune de mes manœuvres d'aujourd'hui."

Pénalité à Mexico

Ce problème moteur vient en tout cas confirmer l'inéluctable changement d'unité de puissance sur la monoplace floquée du numéro 3 : l'Aussie aura besoin d'un nouveau moteur synonyme de pénalité sur la grille pour les trois derniers Grads Prix de l'année, à commencer par le Mexique le week-end prochain.

"Nous avons essayé de finir la saison avec ce moteur. C'est toujours mitigé quand on abandonne, mais quand c'est hors de mon contrôle... parfois c'est pire, mais parfois c'est plus facile de passer à autre chose. Pour les 15 tours que j'ai parcourus, j'ai fait ce que j'ai pu", conclut un Ricciardo philosophe.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Réactions