Ricciardo n'a pas encore trouvé la clé à Montréal

Daniel Ricciardo n’est pas parvenu à se hisser plus haut qu’à la 12ème position avec sa Red Bull en EL2, et visiblement, ce n’était pas ce à quoi s’attendait l’Australien, qui ne tentait pas particulièrement de dérouler un programme alternatif

Daniel Ricciardo n’est pas parvenu à se hisser plus haut qu’à la 12ème position avec sa Red Bull en EL2, et visiblement, ce n’était pas ce à quoi s’attendait l’Australien, qui ne tentait pas particulièrement de dérouler un programme alternatif. Avec un Vettel troisième devant les Ferrari, Williams et McLaren, Ricciardo en vient à se poser des questions sur son rythme sur le tracé montréalais.

« C’était une petite surprise ; on espérait être plus haut. Je ne me sens pas « à la maison » avec la voiture. On essaie de voir ce qu’il se passe là. On établit des comparaisons sur la base de choses que l’on connaît », détaille-t-il.

Le niveau de Red Bull est meilleur que celui affiché par la monoplace N°3, et l’Australien en tire une source de motivation.

« Si Sebastian est à l’aise, c’est bien. Ça va me pousser. Je ne suis pas dans le rythme. Je ne suis pas inquiet, mais ça va être une grande bataille pour la seconde ligne de la grille si Mercedes scelle la première, car c’est très serré. Il faut tout tirer demain en termes de performance ».

« Je pense que ma saison a plutôt bien démarré compte tenu de tout ce qui s’est passé. On arrive avec des améliorations sur toutes les courses, et on en cherche toujours plus. Bien sûr, aujourd’hui, je n’y suis pas parvenu, mais on verra comment ça se passe demain ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités