Ricciardo proche d’une seconde pénalité moteur

Après avoir été pénalisé en Autriche pour l’utilisation d’une cinquième unité de puissance cette saison, Daniel Ricciardo pourrait continuer à subir les problèmes rencontrés par Renault en 2015, et ce dès la reprise lors du prochain Grand Prix de Belgique.

La RB11 de l’Australien a en effet vu l’un de ses moteurs rendre l’âme durant les essais libres du Grand Prix de Hongrie le week-end dernier. Tandis qu’arrivent des courses qui demanderont un effort intense côté moteur - Spa et Monza pour ne citer qu’elles - Red Bull se doit donc d’anticiper la prochaine sanction qui devrait bientôt tomber.

Lire aussi : Renault prépare son divorce avec Red Bull

"Je pense que nous nous dirigeons vers de nouvelles pénalités moteur, surtout pour Daniel Ricciardo," a déclaré le patron de l’équipe Christian Horner.

"Le cinquième moteur est le seul qui lui reste pour les vendredis, samedis et dimanches. Alors forcément, il faudra monter une nouvelle unité de puissance durant l’une des deux prochaines courses. Nous allons à présent analyser la meilleure stratégie à adopter pour nos pilotes côté moteur."

Une fiabilité retrouvée

Malgré l’incident survenu le vendredi à Budapest, Renault semble avoir résolu la majorité des problèmes de fiabilité qui ont fortement compromis le début de saison du motoriste et de ses clients.

"Le moteur qui a explosé vendredi dernier se trouvait dans la même spécification qu’à Bahreïn," poursuit Horner. "Mais depuis lors, Renault a monté un nouveau piston et la fiabilité semble être améliorée. Espérons que cela continue durant la deuxième moitié de la saison."

"Je ne suis pas certain de ce qui est arrivé à la voiture de Carlos Sainz en Hongrie, mais trois des quatre voitures propulsées par un moteur Renault ont vu le drapeau à damier."

Ricciardo avait des chances de l’emporter

L’optimisme affiché par le dirigeant autrichien fait bien sûr suite au double podium conquis par son équipe sur le Hungaroring, Daniil Kvyat ayant décroché le premier accessit devant son coéquipier.
La troisième place de Ricciardo représente toutefois une légère déception pour Red Bull, qui aurait voulu que son pilote l’emporte en Hongrie pour la deuxième année consécutive.

Hélas pour le souriant pilote australien, les contacts avec Lewis Hamilton puis Nico Rosberg lui ont coûté très cher.

"Ce fut une grande performance pour nous," ajoute Horner. "Nous avons pu utiliser nos points forts sur un tracé où la vitesse de pointe est clairement moins importante."

"Malheureusement, la voiture de Daniel fut endommagée suite au contact avec Lewis. Il a malgré tout été en mesure de revenir sur le duo de tête mais cela s’est mal passé avec Nico. Il a voulu le dépasser mais la Mercedes était sur la trajectoire. C’était un incident de course, hélas regrettable."

"Sans cela, s’il avait réussi à passer Nico, je suis certain que la fin de course aurait été très intéressante avec Seb [Vettel]…"

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags belgique, daniel ricciardo, hongrie, moteur, pénalité, red bull, renault, unité de puissance