Ricciardo estime Red Bull "bien plus proche que l'an passé"

Auteur du meilleur temps du jour à Barcelone, Daniel Ricciardo fait preuve d'optimiste quant à la saison à venir.

Ricciardo estime Red Bull "bien plus proche que l'an passé"
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, avec des capteurs, devant Daniel Ricciardo, Red Bull RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Il sera impossible de dresser une hiérarchie des écuries avant le Grand Prix d'Australie, mais cette journée d'essais laisse penser que Red Bull Racing est au rendez-vous. Daniel Ricciardo a signé le record absolu du Circuit de Catalunya en 1'18"047 avec le nouveau composé pneumatique hypertendre, devançant de trois dixièmes et demi la Mercedes de Lewis Hamilton, chaussée d'ultratendres "seulement".

"Pour l'instant, on dirait que nous sommes proches", déclare Ricciardo. "Je ne sais toujours pas vraiment où se situe Ferrari, je suis presque convaincu que Mercedes est juste devant nous, mais Ferrari, je ne suis pas sûr. Je pense que nous allons être beaucoup plus proches que l'an passé."

"Ça se présente très bien. La fiabilité est bonne. Nous avions prévu de faire 160, 170 tours aujourd'hui, et je trouvais ça optimiste, mais nous y sommes parvenus. La fiabilité est bonne et la voiture progresse." En effet, ce sont pas moins de 164 tours qui ont été parcourus par l'Australien ce mercredi.

L'an passé, malgré trois victoires, Red Bull était un cran en dessous de Ferrari. Ricciardo serait-il prêt à parier sur son premier titre cette saison, alors que sa cote est à dix contre un ? "Je ne suis pas du genre à parier", répond-il. "Je sais que certains de mes amis sont en train d'écouter... Il faut y mettre l'audacieuse somme de 75'000 balles, ouais !"

À fond dans Campsa

Ricciardo révèle par ailleurs que les monoplaces 2018 disposent d'un tel appui aérodynamique qu'au volant de sa RB14, il est capable de passer la très rapide courbe de Campsa à fond.

"Je ne peux pas aller plus vite dans le virage 9, je suis à fond. Je sens que mon cou menace de s'envoler dans les tribunes. La sensation est très bonne au niveau de la voiture. Ça ne passait pas à fond à chaque fois, mais une fois qu'on a les tendres, les super-hypertendres – quel que soit leur nom –, il suffit de tourner et de tenir bon. L'adhérence et l'appui de ces voitures est vraiment impressionnant. Je me rappelle, il y a plusieurs années, nous rétrogradions même avant le virage 9, donc c'est vraiment cool", conclut le pilote Red Bull.

 
partages
commentaires
Barcelone, J6 - Record pour Ricciardo, galère pour McLaren
Article précédent

Barcelone, J6 - Record pour Ricciardo, galère pour McLaren

Article suivant

Malgré le temps perdu, Alonso n'a "pas besoin" du dernier jour de test

Malgré le temps perdu, Alonso n'a "pas besoin" du dernier jour de test
Charger les commentaires