Ricciardo - Red Bull va se battre face à Ferrari

Derrière Mercedes, c'est une lutte féroce qui s'annonce entre Ferrari et Red Bull. Daniel Ricciardo est optimiste quant à ses chances de prendre le dessus sur ses rivaux.

Ricciardo - Red Bull va se battre face à Ferrari
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing dans le paddock
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Ricciardo a signé le cinquième temps des Essais Libres 2 à quelques millièmes de son coéquipier Max Verstappen, les Red Bull se voyant reléguées à sept dixièmes de la Ferrari de Sebastian Vettel. Les bolides rouges seront-ils à leur portée en qualifications ?

"Je pense que demain, nous pouvons être proches d'eux", déclare Ricciardo. "Je pense que nous nous battrons contre eux pour la troisième place. Avec ce que nous avions aujourd'hui, je ne pense pas que ce fût possible, mais je crois que nous allons faire du bon travail ce soir et cela nous donnera l'opportunité de nous battre avec eux à nouveau demain."

Relégué à près d'une seconde de Lewis Hamilton, Ricciardo s'inquiète davantage du rythme de course de la W07 Hybrid. Selon lui, c'est là que les Flèches d'Argent pourraient faire la différence.

"Mercedes avait l'air rapide aujourd'hui, leur rythme sur les longs relais était probablement plus impressionnant que leur rythme sur un tour", estime l'Australien. "C'est là que nous devons progresser, à mon avis. Nos longs relais peuvent être meilleurs, que ce soit pour moi ou Max. C'est ce que nous allons étudier ce soir."

Ricciardo devrait donc être plus compétitif demain, d'autant qu'il n'a pas utilisé le mode qualifications de son unité de puissance Renault évoluée. "Je ne pense pas avoir fait le tour parfait aujourd'hui", poursuit-il. "Je m'attends à ce que ce soit moins d'une seconde demain. Combien de dixièmes, je ne sais pas, mais je pense que nous pouvons pas mal réduire l'écart par rapport à aujourd'hui."

L'ultratendre, un défi

Sur ce circuit utilisé pour la première fois depuis le rude hiver canadien, la piste est évidemment très 'verte' et les F1 manquaient d'adhérence ce vendredi.

"On n'a jamais une voiture parfaite", confirme Ricciardo. "Je pense qu'il nous faut un peu plus d'adhérence et utiliser le pneu un peu mieux, surtout sur les longs relais. C'est ce que nous essaierons demain."

Selon le pilote Red Bull, il était particulièrement compliqué de tirer le meilleur de la gomme ultratendre, qui connaît son deuxième weekend de Grand Prix après Monaco.

"Le défi, c'est le pneu ultratendre. C'est assez délicat de le faire fonctionner sur un tour, pas si facile. Ce sera le défi demain, le faire fonctionner sur le tour parfait, et si on le fait, on peut trouver pas mal de temps", conclut-il.

partages
commentaires
Verstappen - Sensations de karting à Montréal

Article précédent

Verstappen - Sensations de karting à Montréal

Article suivant

Pourquoi la F1 a besoin des erreurs humaines pour pimenter les GP

Pourquoi la F1 a besoin des erreurs humaines pour pimenter les GP
Charger les commentaires