Ricciardo : "Réduire l'écart à moins d'une seconde" avec les leaders

partages
commentaires
Ricciardo :
Par : Basile Davoine
7 avr. 2017 à 10:00

Red Bull n'a pas pu utiliser la première journée d'essais libres pour mesurer ses avancées à Shanghai, à cause des conditions climatiques.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, avec Lewis Hamilton, Mercedes AMG
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Signalétique pour Daniel Ricciardo dans la pitlane
Max Verstappen, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing, Helmut Markko, conseiller de Red Bull

Comme pour les autres équipes, ce vendredi n'a rien apporté chez Red Bull, en raison de l'absence de roulage lors des deux séances d'essais libres. Le mauvais temps est passé par là, contraignant la direction de course à annuler la deuxième séance après une première tronquée, faute de pouvoir disposer de l'hélicoptère médical. Un prérequis incontournable en matière de sécurité.

"Maintenant que la séance est finie, c'est frustrant", ne cache pas Daniel Ricciardo. "Pendant toute la séance, on espère obtenir quelques tours. C'est une journée un peu pathétique. En même temps, je comprends pourquoi, c'est pour la sécurité. Mais c'est dommage, ces circonstances."

Impossible donc de savoir où en est Red Bull depuis le premier Grand Prix de la saison, qui a vu l'écurie autrichienne en net retrait par rapport à Ferrari et Mercedes.

"Nous avons quand même tiré des leçons de l'Australie", assure le pilote australien. "Max [Verstappen] a fini la course, j'ai fait quelques tours. Nous connaissons au moins une partie du problème. Nous sommes là avec ce que nous pensons être une meilleure voiture, mais nous n'avons pas pu le montrer. Nous verrons quel temps il fera demain, mais j'aimerais piloter."

"Je pense que dans toutes les conditions, ça va. Nous serons peut-être un peu plus proches sous la pluie, avec plus d'opportunités. Nous espérons réduire l'écart à moins d'une seconde." 

Un chrono anecdotique pour Verstappen

Pour Max Verstappen, ce vendredi ponctué de seulement deux tours de piste sous la pluie n'apporte rien, même si le Néerlandais a signé un meilleur chrono symbolique lors des EL1, rappelant à quel point il peut être immédiatement à l'aise sur une piste détrempée.

"Nous n'avons pas beaucoup roulé, seulement deux tours", constate-t-il. "Vu comme ça, c'est positif [le meilleur temps], mais tout le monde ne roulait pas, donc je n'y prête pas vraiment attention. Nous n'avons pas testé beaucoup de choses lors de ces deux tours, c'était du roulage très basique. On verra demain." 

"Je pense que de façon générale, c'est plus difficile de dépasser cette année, mais il y aura des dépassements. C'est difficile de doubler à Melbourne, les lignes droites sont courtes et les virages n'arrangent rien. Ici, ce devrait être mieux."

Prochain article Formule 1
Officiel : la course du GP de Chine maintenue à dimanche

Previous article

Officiel : la course du GP de Chine maintenue à dimanche

Next article

Le Grand Prix de Chine avancé à samedi ?

Le Grand Prix de Chine avancé à samedi ?