Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
18 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
79 jours

Ricciardo : "On ne peut pas commettre de telles erreurs"

partages
commentaires
Ricciardo : "On ne peut pas commettre de telles erreurs"
Par :

Daniel Ricciardo a déclaré que l'équipe Renault F1 "ne peut pas commettre de telles erreurs" après une mauvaise décision stratégique qui a vu l'Australien perdre inutilement des places à Monaco.

En dépit des deux points inscrits à Monaco, un an après sa victoire avec Red Bull, Ricciardo est ressorti frustré du Grand Prix. L'Australien a en effet été arrêté sous Safety Car par Renault, passant alors de la cinquième à la 12e place et le plaçant en difficulté face à des pilotes qui avaient plutôt décidé d'allonger au maximum leur premier relais. Coincé derrière un groupe de voitures retenues par Lando Norris, il a finalement franchi la ligne d'arrivée dixième avant de tirer parti de la pénalité de Romain Grosjean pour être classé neuvième.

Lire aussi :

"Nous sommes juste tombés derrière des voitures derrière lesquelles nous n'avions pas besoin de tomber", a déclaré Ricciardo. "C'était frustrant. Je vais voir ça avec l'équipe ; bien sûr on veut faire mieux et on peut faire mieux, et il faut commencer à faire mieux. Évidemment que Lando allait nous retenir, parce que Carlos [Sainz] était en train de créer une fenêtre [pour s'arrêter au stand]. Ce sont des choses, en pilotant la voiture et avec tout le reste autour, que je vois très clairement, comment les autres ne peuvent-ils pas les voir ? On ne peut pas commettre de telles erreurs."

"Ici, la position en piste est la clé, et nous l'avions. Toute la matinée, nous avons discuté de dépasser Kevin [Magnussen] au départ, et nous l'avons fait, et l'équipe m'a mis en bonne voie dès le premier tour. Nous étions excités, mais nous avons juste tout bazardé. J'ai vu Kevin après la course, et il était également de mauvaise humeur [le Danois est passé de la sixième à la 14e place lors de son arrêt, ndlr]. Nous avons tous les deux eu la vie dure. Écoutez, je ne veux pas pleurnicher, je dois être constructif, et juste savoir que nous pouvons faire mieux."

Hûlkenberg, le fracas des tracas à la Rascasse

Du côté de Nico Hülkenberg, les choses ont été rendues compliquées non pas par la stratégie mais par une crevaison entraînée par la manœuvre optimiste de Charles Leclerc à la Rascasse. Un virage décidément déterminant pour le destin de l'Allemand dans cette épreuve puisqu'il y a ensuite été retardé par l'embouteillage créé par l'accrochage entre Antonio Giovinazzi et Robert Kubica.

"Tout ce qui pouvait mal se passer s'est mal passé, en gros", a déclaré le numéro 27 à Motorsport.com. "C'est assez frustrant, parce que je trouve que, du point de vue du rythme, nous aurions dû être bien plus haut dans la hiérarchie, mais c'est frustrant de ne pas y parvenir quand la voiture en est capable. Je pense que les circonstances de course ont empêché ça et que nous devons trouver une toute nouvelle impulsion pour le Canada."

Ferrari se passera de Mission Winnow au Canada et en France

Article précédent

Ferrari se passera de Mission Winnow au Canada et en France

Article suivant

Pérez est pessimiste pour l'avenir du Grand Prix du Mexique

Pérez est pessimiste pour l'avenir du Grand Prix du Mexique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Pilotes Nico Hülkenberg , Daniel Ricciardo
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard