Ricciardo veut renouer avec les "dépassements offensifs"

Désormais sous les couleurs de McLaren, Daniel Ricciardo veut retrouver le sens de l'attaque qu'il estime avoir trop mis de côté ces dernières années.

Ricciardo veut renouer avec les "dépassements offensifs"

Lancé dans un nouveau défi chez McLaren, Daniel Ricciardo rêve de jouer les trouble-fêtes en 2021, au sein d'une écurie qui entend quant à elle poursuivre son redressement sportif. L'équipe de Woking a terminé troisième du dernier exercice et mise cette année sur sa nouvelle collaboration avec Mercedes ainsi que sur le temps d'avance qu'elle pourrait avoir pris avec sa solution intelligente au niveau du diffuseur.

Néanmoins, McLaren sait que le fossé demeure sans doute trop grand pour espérer combler dès à présent la totalité de l'écart avec Mercedes et Red Bull Racing. L'histoire pourrait en revanche être différente en 2022, horizon lorgné par tous dans l'espoir de renverser la table grâce à la future réglementation technique. En attendant, et même s'il n'a plus connu la victoire depuis qu'il a quitté Red Bull fin 2018, Ricciardo reste guidé par une forte motivation, pas du tout prêt à se laisser aigrir par une situation qui voit Mercedes tout écraser sur son passage depuis le début de l'ère turbo hybride.

Lire aussi :

"Avec la domination de Mercedes, ce serait facile d'être frustré et amer devant ce succès, mais j'essaie de ne pas être cette personne", confie l'Australien dans les colonnes du Guardian. "Je leur tire mon chapeau, ils font du bon travail et nous devons tout simplement trouver une manière de les concurrencer. C'est une motivation. […] Si je n'ai pas la meilleure voiture de la grille, que se passe-t-il si je gagne une course ? Quelle popularité et quel respect cela pourrait entraîner ? Il y a toujours une bonne histoire d'outsider qui attend d'être écrite. J'espère en écrire une."

S'il a confié à Bahreïn qu'il devait encore s'adapter à la MCL35M, et plus particulièrement à ses freins, Daniel Ricciardo espère renouer avec les avant-postes mais surtout avec son esprit offensif. Un sens de l'attaque qu'il n'a jamais perdu, mais qu'il estime ne pas avoir pu mettre en exergue lors de ses deux années passées chez Renault. "Je veux retrouver les dépassements offensifs cette année", souligne-t-il. "Je n'en ai pas réussi assez ces dernières années. Si je suis épuisé à la fin de la course, alors je sais que j'ai tout donné. Je saurai au fond de moi que j'ai tout donné le dimanche après-midi."

À 31 ans, Daniel Ricciardo reste guidé par un objectif invariable. "Je n'ai pas encore atteint ce que je veux vraiment, à savoir un titre mondial", rappelle-t-il. "C'est ma motivation, et lorsque la visière se baisse pour courir, c'est littéralement là que je prends vie. Je donne tout, je n'ai pas le temps de jouer."

partages
commentaires
Marko salue un Tsunoda "sensationnel" après les essais de Bahreïn

Article précédent

Marko salue un Tsunoda "sensationnel" après les essais de Bahreïn

Article suivant

Mick Schumacher : Mon nom n'est pas "une pression supplémentaire"

Mick Schumacher : Mon nom n'est pas "une pression supplémentaire"
Charger les commentaires