Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
51 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
100 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
142 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
156 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
184 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
191 jours
12 sept.
Course dans
198 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
212 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours

Ricciardo ressent "une effervescence énorme" chez McLaren

Daniel Ricciardo estime avoir chez McLaren sa "meilleure chance" de devenir un jour Champion du monde de Formule 1.

partages
commentaires
Ricciardo ressent "une effervescence énorme" chez McLaren

Après une parenthèse de deux ans chez Renault, Daniel Ricciardo ouvre une nouvelle page de sa carrière chez McLaren. Un choix fait très tôt l'an dernier mais auquel il croit plus fort que jamais. L'Australien a découvert son nouvel environnement et a hâte de retrouver la piste, mais il ne se prive pas de rêver en grand. Malgré la stabilité réglementaire pour cette année, il reste persuadé de pouvoir réaliser de grandes choses et d'avoir pris la bonne décision pour l'avenir. Un nouveau chemin qui doit le mener vers son objectif de toujours : devenir un jour Champion du monde.

"Je pense que c'est ma meilleure chance pour accomplir ce que j'ai toujours annoncé comme objectif", assure-t-il dans une interview accordée à Fairfax Media. "Je n'ai jamais voulu arriver en F1 juste pour y être. Je voulais devenir Champion du monde, et je le veux toujours. Avec la manière dont ils progressent, McLaren m'apparaît comme la meilleure chance de le faire, peut-être la meilleure chance que j'aie jamais eue."

"En F1 on ne sait jamais, mais je suis convaincu d'être au bon endroit. Est-ce que je peux dire que je vais me battre pour le titre mondial l'an prochain ? Qui sait ? Mais je suis convaincu d'être au bon endroit pour me donner une bonne chance. On peut voir la progression de McLaren, et je sens qu'ils sont prêts à ce que je sois l'un des éléments qu'ils n'avaient pas pour les aider à gagner."

Lire aussi :

Ces derniers jours, Ricciardo les a en partie passés à Woking, où il a moulé son baquet, ajusté sa position dans la future MCL35M, travaillé avec les ingénieurs. Lors de ces longues heures passées au siège de l'écurie, il dit avoir été frappé par l'ambiance générale très optimiste et par la soif de victoires qui anime sa nouvelle écurie.

"Ces deux dernières semaines à l'usine McLaren, où j'ai rencontré les mécaniciens et les ingénieurs, il y avait une effervescence énorme", décrit-il. "On a le sentiment d'une équipe affamée qui a traversé des moments difficiles, mais la résurgence est en train de se produire, elle est réelle, et ils savent que le succès pourrait intervenir dans un futur à court terme. Je l'ai ressenti dès le premier jour où j'ai franchi le seuil. J'ai le sentiment de pouvoir les aider à atteindre ces succès plus tôt et c'est toute la motivation dont j'ai besoin. Terminer troisième du championnat constructeurs l'an dernier était énorme. Ils en veulent plus, ils sont prêts à sauter le pas, et ça paraît réaliste."

Zak Brown "a tenu parole"

L'histoire entre Ricciardo et McLaren débute donc en 2021, deux ans après un premier mariage envisagé mais finalement sans lendemain. Décidé à quitter Red Bull, le pilote australien avait discuté avec Zak Brown, patron de McLaren Racing, mais les arguments n'étaient à ses yeux pas suffisamment solides et il avait préféré miser sur Renault. Aujourd'hui, la donne a changé, et comme il l'avait déjà rappelé il y a quelques mois, des promesses ont été tenues.

"Il y a deux ans, ils n'avaient pas les résultats, et le chemin pour les atteindre n'était pas tracé", souligne Ricciardo. "Zak a été assez direct quant au fait qu'ils devaient remanier certaines choses et recruter des personnes clés. Il a dit qu'il le ferait et il a tenu parole. Quand je parlais avec eux en 2018, James [Key] n'était pas encore arrivé dans l'équipe, et Andreas [Seidl] en était loin. Il n'y avait pas assez de concret dans cette approche, et même Zak l'a reconnu."

"Mais on a pu sentir que ça changeait en deuxième partie de 2019, et nous sommes restés en contact. Lors des dernières courses de 2019, rien qu'en se promenant dans le paddock, il y avait un sentiment parmi nous tous, à se dire : 'Ouah, McLaren commence sérieusement à s'organiser'. Ils signaient de bonnes performances, il y avait une bonne dynamique autour d'eux, et je l'ai ressenti."

Alonso devrait être "pleinement opérationnel" pour débuter la saison

Article précédent

Alonso devrait être "pleinement opérationnel" pour débuter la saison

Article suivant

Ferrari démarre sa F1 et annonce sa date de présentation

Ferrari démarre sa F1 et annonce sa date de présentation
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine