Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Ricciardo révèle un premier test avec la Red Bull RB19

Daniel Ricciardo a dévoilé quand et où aurait lieu son tout premier roulage de la saison 2023 au volant de la Red Bull RB19.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing  RB19

Photo de: Red Bull Content Pool

Désormais dans un rôle de troisième pilote chez Red Bull, Daniel Ricciardo est principalement astreint à du travail en simulateur et a des opérations marketing. Toutefois, comme il l'avait indiqué plus tôt dans l'année, il va également être mis à contribution sur une piste réelle. Comme attendu, ce sera dans le cadre de tests de pneus menés pour le compte de Pirelli.

"Je suis dans le simulateur, mais je piloterai la RB19 en juillet, après la course de Silverstone ; je vais participer à un test Pirelli", a indiqué l'octuple vainqueur de Grand Prix dans le cadre d'une interview avec ESPN relayée par le site officiel de la F1. 

Il sera aussi possiblement de la partie pour un autre roulage du genre après le Grand Prix d'Italie : "Peut-être que j'en aurai une autre après Monza, en septembre. Plus que deux mois [et] j'aurai l'occasion de savoir ce que ça fait."

Après un passage difficile de deux saisons chez McLaren qui s'est achevé d'un commun accord avant l'échéance contractuelle, Ricciardo a disputé son dernier Grand Prix en discipline reine lors de l'épreuve d'Abu Dhabi l'an passé. Désormais âgé de 33 ans, il jouit d'un calendrier moins chargé et en profite pour se ressourcer mentalement après avoir, de son propre aveu, connu un brutal retour à la réalité du côté de Woking.

"J'assumerai toujours une part de responsabilité [dans l'échec McLaren]", avait-il déclaré pour plusieurs médias le mois dernier, dont Speedcafe. "Pendant de nombreuses années, j'ai vraiment cru être le meilleur, et si je suis le meilleur du monde, quelle que soit la situation, je serai capable de la surmonter. Et il est évident qu'avec McLaren, il m'a été difficile de le faire. Alors oui, j'ai pris conscience que je n'étais pas le pilote parfait, que j'avais des faiblesses, alors je m'en tiendrai toujours responsable."

Il faut noter qu'en sus de la sortie de Silverstone et du potentiel test de Monza, le pilote australien devrait s'attaquer à la mythique Nordschleife, au volant d'une ancienne Red Bull, dans le cadre d'une démonstration qui aura lieu lors des 12 Heures du Nürburgring en septembre.

Lire aussi :

 

 

 

 

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent De nouveau au Grade 1, Shanghai se prépare au retour de la F1
Article suivant Albon agacé comme rarement par les décisions de Williams à Miami

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse