Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ricciardo : satisfaction des points et conscience du travail restant

partages
commentaires
Ricciardo : satisfaction des points et conscience du travail restant
Par :
14 avr. 2019 à 11:48

Enfin des points ! Daniel Ricciardo peut se réjouir de voir son compteur prendre son envol au terme de la troisième manche de la saison, après avoir rallié l'arrivée en septième position.

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, devance Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19, Sergio Perez, Racing Point RP19, Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19, et Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
Nico Hulkenberg, Renault F1 Team R.S. 19, et Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19, dans la voie des stands
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team
Le casque de Daniel Ricciardo, Renault F1 Team
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19

Septième : c'est la position théorique à laquelle Renault peut aspirer à la régulière, ou est en tout cas attendu sur l'ensemble des manches du calendrier 2019, derrière les trois top teams. Pourtant, le début de saison de Daniel Ricciardo n'avait pas permis, avant la Chine, d'assister à une entrée dans les points de l'Australien. C'est désormais chose faite, même si le tableau de résultats ne peut pas faire oublier un dur constat : quand Max Verstappen, avec son ancienne équipe Red Bull, lutte avec les Ferrari et boucle la course à 27 secondes du vainqueur, Ricciardo et sa Renault se voient prendre plus d'un tour.

Mais comme le dit Alain Prost au micro de Canal +, "ça fait du bien, surtout pour lui, car il a eu un week-end plutôt tranquille. On sent qu’il est de mieux en mieux : à mon avis il lui faut encore une course ou deux avant qu’il soit vraiment très à l’aise avec l’équipe, la voiture, etc. Il faut qu’on lui donne aussi une meilleure voiture pour s’exprimer, mais ça commence à être intéressant."

L'autre Renault de Nico Hülkenberg n'ayant pas vu l'arrivée en raison d'une défaillance du système d'exploitation de l'unité de puissance, ces six points étaient importants pour pouvoir conserver la quatrième place ex-aequo avec Alfa Romeo du championnat par équipes, sous l'œil du nouveau PDG de Renault, Thierry Bolloré, qui avait fait le déplacement en Chine. "C'est une course importante", souffle Prost. "On marque des bons points, mais [elle est] un peu décevante quand même, car l’abandon de Nico fait que ça en fait trois en deux courses."

Lire aussi :

Des points, mais à un tour du commandement

"Premier points !" lâche Ricciardo au micro de Sky Sports F1 en tirant la langue, et reflétant le soulagement d'avoir passé ce cap. "C'est bien de rentrer dans le tableau et de finir la course, on voulait ça sur les deux dernières." Comme Prost, Ricciardo aimerait maintenant voir plus de régularité ainsi que de performance de la part de l'équipe dans son ensemble. "Prenons les points positifs pour avancer, mais il y a encore pas mal de boulot à faire", ajoute-t-il. "Je ne pouvais plus voir Nico dans les rétroviseurs et je pensais qu'il était sur une autre stratégie ou bien dehors. Nous voulons les deux autos dans les points. C'est un début, ce week-end."

"C’est bien d’être dans le match, de voir l’arrivée et d’obtenir mes premiers points avec l’équipe", poursuit-il plus tard dans le carré presse. "Cela n’est peut-être qu’une septième place, mais ce n’était pas facile avec une course menée un peu en solitaire. Je n’ai pas eu beaucoup de batailles, mais j’ai été mis sous pression par nos poursuivants jusqu’à la fin. C’est un bon résultat, le meilleur que nous puissions espérer à ce jour. Nous voulons continuer sur cette lancée lors des prochaines courses et poursuivre nos efforts sur cette base."

"Ce fut un meilleur week-end pour lui, mais même Gasly, avec un week-end en retrait, termine 20 secondes devant avec la Red Bull, donc on peut supposer qu'il serait mieux dans la Red Bull en ce moment…", ne peut s'empêcher de commenter Martin Brundle, ex-pilote reconverti consultant pour Sky Sports F1, avant de donner la parole au Champion du monde 2016 Nico Rosberg. "C'était un week-end important pour lui car Nico dominait vraiment la bataille interne dans le team, mais là il l'a battu aussi en qualifications et a lui a ainsi dit : 'fais attention !'"

Lire aussi :

 

 
Article suivant
Verstappen : "Une bonne bataille avec Vettel"

Article précédent

Verstappen : "Une bonne bataille avec Vettel"

Article suivant

Après l'accrochage du départ, Kvyat a reçu une pénalité "injustifiée"

Après l'accrochage du départ, Kvyat a reçu une pénalité "injustifiée"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Course
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro