Ricciardo : "J'ai vu le chaos devant moi !"

Le pilote australien a échappé à l'accrochage du premier tour, pour ensuite se présenter comme le seul véritable opposant à Lewis Hamilton à Singapour, en vain.

Affamé avant le week-end, déçu après les qualifications mais toujours ambitieux avant de prendre le départ, Daniel Ricciardo s'est bel et bien battu pour la victoire à Singapour. Mais dans des conditions pluvieuses, les cartes ont été redistribuées, et l'Australien n'a finalement rien pu faire face à un Lewis Hamilton impérial et retrouvé. 

Avant de se retrouver en duel, les deux hommes ont tous les deux échappé au principal fait de course de la journée, à savoir l'accrochage entre Vettel, Verstappen et Räikkönen, qui a décimé les trois premiers de la grille avant même le premier virage ! Deuxième après ce capharnaüm, Ricciardo s'est lancé à la poursuite de la Mercedes de tête, s'en approchant parfois mais ne donnant jamais vraiment le sentiment de pouvoir s'y opposer. Les relances après les trois interventions de la voiture de sécurité étaient probablement les seules réelles opportunités, mais là encore, Hamilton a géré son affaire au mieux. 

Ce que l'on ne savait pas, c'est que le pilote Red Bull a dû composer dès la mi-course avec un problème de boîte de vitesses, ce qu'a révélé son directeur d'équipe Christian Horner à Sky Sports, une fois le drapeau à damier abaissé : "Même avant la première voiture de sécurité, nous perdions de la pression d'huile dans la boîte de vitesses et nous ne savions pas si nous allions atteindre la mi-course. Daniel a géré ça à la perfection et est parvenu à finir la course, même s'il a forcément sacrifié un peu de temps au tour."

Dans ces conditions, terminer à moins de cinq secondes du vainqueur a de quoi être considéré comme une très belle performance. 

"Je n'arrive pas à gagner ici ! J'essaie ! J'aime ce circuit", lâche Daniel Ricciardo à l'issue de cette course éprouvante. "Nous n'avions pas le même rythme que vendredi par rapport à Mercedes. Je suis un peu déçu de ne pas avoir gagné, mais je reste très content d'un nouveau podium. C'est de mieux en mieux."

"J'ai vu le chaos se dérouler devant moi ! C'est bien que j'aie pris un mauvais départ, sinon je me serais retrouvé pris là-dedans ! Je ne sais pas à qui la faute, c'était juste trop serré."

Singapour reste toutefois un lieu à part pour Ricciardo, qui en plus d'ajouter un septième podium au total de sa saison, en cumule un quatrième consécutif dans les rues de Marina Bay. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Sous-évènement Course
Circuit Singapore Street Circuit
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Réactions
Tags marina bay