Ricciardo souhaite le retour des bacs à gravier

Au fil des années, les zones de dégagement des circuits modernes ont été aménagées avec de l'asphalte, permettant ainsi aux pilotes de partir à la faute sans être trop pénalisés. Aujourd'hui, de plus en plus nombreux sont les fans qui déplorent le fait qu'une erreur de pilotage ne soit plus sanctionnée.

Mais ils ne sont pas les seuls. Daniel Ricciardo, qui appartient pourtant à la génération des pilotes modernes, s'insurge après avoir constaté ce qui est arrivé il y a un peu plus d'une semaine, à Silverstone. La direction de course avait dû se montrer très ferme en annulant les temps des pilotes abusant des limites de la piste dans le virage de Copse. Pas moins de 11 pilotes ont ainsi été épinglés durant la seule séance de qualifications. 

"En tant que pilotes, nous sommes toujours assez gourmands et nous voulons utiliser toutes les limites de la piste," explique Ricciardo. "Plus vous côtoyez les limites, plus vous allez vite. Il y avait du vent à Silverstone, mais est-ce réellement une excuse? Je ne le pense pas. Même sans vent, nous allions trop loin dans le virage de Copse."

"J'ai moi-même été frustré car l'un de mes temps fut annulé à cause de cela. J'ai ensuite revu les images et c'était très proche, mais les règles sont strictes. Alors, je ne suis pas en désaccord avec ce règlement mais je pense qu'il faut faire quelque chose."

Un phénomène favorisé

Le pilote Red Bull estime ainsi que les circuits sont devenus trop permissifs, puisque les pilotes franchissent aisément les limites de la piste, et ce en de nombreux endroits.

"Je pense qu'il faudrait remettre du gravier, ou du moins quelque chose qui freine le pilote. Sinon, je ne vois pas comment l'on pourrait continuer à blâmer les pilotes qui franchissent les limites, puisque l'on favorise le phénomène..."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags asphalte, bac à gravier, daniel ricciardo, dégagement, f1, limites, piste, red bull