Ricciardo admet avoir sous-estimé le stress de son transfert

partages
commentaires
Ricciardo admet avoir sous-estimé le stress de son transfert
Par : Basile Davoine
6 déc. 2018 à 14:16

Le futur pilote Renault reconnaît n'avoir pas toujours été dans les meilleures dispositions mentales en 2018 chez Red Bull, en raison de ce qui se jouait pour son avenir en Formule 1.

Le team principal de Red Bull Racing Christian Horner embrasse Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, Valteri Bottas, Mercedes AMG F1
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 et Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing pose pour une photo avec sa KTM
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Daniel Ricciardo l'admet, le processus qui l'a mené à prendre la décision de quitter Red Bull Racing pour Renault F1 Team la saison prochaine a probablement eu un effet mental plus important que soupçonné. L'Australien a surpris le monde de la F1 lorsqu'il a officialisé au mois d'août son départ de l'écurie autrichienne pour rejoindre le constructeur français l'an prochain.

Brillant vainqueur à Monaco au mois de mai, il a connu une crise de résultats surprenante, souvent peu aidé par la fiabilité, jusqu'à ne plus jamais remonter sur le podium en 2018 ! Si les facteurs qui expliquent cette mauvaise dynamique sont forcément nombreux, Ricciardo reconnaît qu'il n'était peut-être pas toujours lui-même dans les meilleures conditions psychiques.

Voir aussi :

"À l'époque, je ne le pensais pas", répond-il à ESPN lorsqu'il est interrogé sur le stress que pouvait générer son transfert. "Je suppose que ce qui a un effet, et à quoi on ne pense pas sur le moment, c'est quand on est loin d'un circuit et qu'au lieu de dormir huit heures par nuit, on dort six heures car le cerveau fonctionne… C'est sûr que ça a une sorte d'effet d'accumulation."

"Encore une fois, je pense que je suis plus fort que ça, et lorsque je monte dans la voiture je suis en harmonie, je me mets en route, mais peut-être que j'ai un peu perdu ça sans que je le sache. C'est sûr, il y a des nuits où je ne dormais pas comme j'aurais dû car j'avais beaucoup de choses en tête. Ça s'accumule, et après je n'étais probablement pas aussi affûté qu'avant."

Finalement sixième du championnat, distancé de 79 points par son coéquipier Max Verstappen, Daniel Ricciardo quitte Red Bull sur ce qu'il estime être "à 100%" sa pire saison en Formule 1 jusqu'à présent.

"Même si l'on ignore les résultats, il se passait tellement de choses autour... des hauts et des bas", souffle-t-il. "Certains de mes abandons étaient fous, mais dans la même année il y a eu [la victoire à] Monaco et des choses comme ça, donc c'était étrange. J'ai vraiment vécu une saison intense, à la fois avant et après avoir décidé ce que j'allais faire l'année prochaine."

Article suivant
Hartley : "J'adorerais raconter l'histoire un jour"

Article précédent

Hartley : "J'adorerais raconter l'histoire un jour"

Article suivant

Hamilton élu Personnalité de l'Année par PETA

Hamilton élu Personnalité de l'Année par PETA
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique , Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine