Ricciardo surpris par la forte implication de Newey dans la RB11

Daniel Ricciardo pourrait de nouveau être la plus grande menace du duo Mercedes au moment de jouer la victoire sur les 20 manches de la saison 2015

Daniel Ricciardo pourrait de nouveau être la plus grande menace du duo Mercedes au moment de jouer la victoire sur les 20 manches de la saison 2015. En confiance après un exercice 2014 très convainquant l'ayant fait triple vainqueur de Grand Prix tout en battant son équipier Sebastian Vettel –son équipier d'alors- de façon nette, l'Australien est heureux de pouvoir de nouveau en découdre en piste après un long hiver.

"Je suis clairement excité de voir la saison commencer", s'enthousiasme le N°3 en conférence de presse des pilotes, à Melbourne. "C'est bien de couper pour passer Noël, mais on y reprend goût avec les tests et on veut revenir pur une nouvelle saison! J'ai gagné beaucoup de confiance grâce à l'an dernier; je veux continuer à progresser et me battre".





Lutte pour la troisième place du podium avec Newey

Ricciardo ne cache pas le fait que Mercedes dispose toujours allègrement de la main sur le reste du peloton et se demande encore si Red Bull a ce qu'il faut pour se placer sur la troisième marche du podium en termes de performance.

"On dirait que c'est assez proche ; on verra ce qui se passe en piste", commente-t-il. "Mercedes a encore du rythme cette année, mais pour la dernière place du podium, c'est serrée entre nous, Ferrari et Williams, peut-être d'autres, on verra! C'est ce qui est excitant; on nous demande depuis notre arrivée où nous nous trouvons, mais on verra: c'est assez serré derrière Mercedes".

Ricciardo apprécie également les efforts de Milton Keynes pour faire de la RB11 au une auto capable de réduire l'écart avec Mercedes. Les gênes de l'équipe Quadruple Championne du Monde sont bien là, rassure l'Australien, qui ne s'attendait même pas à voir un Adrian Newey si interventionniste sur son auto.

"Pour être franc, l'atmosphère est toujours bonne. On m'a posé des questions sur le recul de d'Adrian. Je ne veux pas le mettre sous les feux des projecteurs, mais il était là sur tous les tests et il a déjà fait beaucoup plus que ce que je pensais qu'il ferait sur l'auto. Il est encore intéressé par la RB11. Le team a envie de revenir au top. C'était une année off selon les standards de Red Bull, l'an dernier, et l'on ne souhaite pas laisser Mercedes partir encore plus".

Un pilote en pleine possession de ses moyens

Confiant en ses troupes, Ricciardo assume donc le rôle de leader au sein de la structure grâce à son assurance acquise l'an dernier aux côtés de Vettel.

"Je pense que si l'on regarde l'an dernier, nous sommes clairement en meilleure position. Les temps passés en essais n'ont pas encore montré ça, mais la différence est que l'on a un plan en arrivant ici. L'an dernier, on mettait l'auto en piste avec l'objectif de passer la ligne d'arrivée. Moi, j'ai fait du terrain, je suis un pilote plus évolué. J'ai plus d'impact dans l'équipe après 13 mois passés. C'est là, sur la table, et c'est à nous d'utiliser ça pour mieux nous battre".

Quant au fait de voir son ancien équipier en rouge? "Le seul problème de Seb devrait être de cuisiner de bonnes pates; à part ça, ça ira avec les italiens!", conclut-il dans un clin d'œil.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo , Adrian Newey
Équipes Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités