Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

Grosjean n'exclut pas un retour en F1 pour une pige

S'il a fait une croix sur la catégorie reine du sport automobile, Romain Grosjean accepterait volontiers de remplacer temporairement un pilote indisponible.

Grosjean n'exclut pas un retour en F1 pour une pige

C'est désormais confirmé, Romain Grosjean passera la saison 2021 en IndyCar avec Dale Coyne Racing. La page de la Formule 1 est tournée pour le pilote français, après neuf saisons complètes dans la catégorie reine du sport automobile.

Lire aussi :

Définitivement ? Ce n'est pas si sûr. Alors qu'il est trop tôt pour constater l'influence d'une campagne de vaccination encore balbutiante dans les pays riches, la pandémie de COVID-19 a rarement fait autant de victimes avec près de 14'000 décès quotidiens en moyenne dans le monde. Pas moins de six pilotes de Formule 1 y ont déjà été contaminés – Sergio Pérez, Lance Stroll et Lewis Hamilton l'an dernier, puis Lando Norris, Charles Leclerc et Pierre Gasly, tous les trois séparément à Dubaï, depuis le début de l'intersaison. Serait-ce une opportunité pour Grosjean de faire un retour surprise en 2021 ? On a constaté chez Racing Point notamment qu'un pilote expérimenté comme Hülkenberg pouvait damer le pion aux réservistes officiels…

Grosjean n'exclut donc aucune possibilité. "Je pense que l'histoire est terminée, mais rien n'est impossible", commente celui qui n'a pas pu faire ses adieux à la F1 comme il le souhaitait. "S'il y a une bonne opportunité en Formule 1, je serai ravi de la saisir. J'ai l'expérience et je pense pouvoir m'adapter à la voiture."

"On a vu avec le récent dépistage positif de Pierre Gasly que le COVID est encore là, donc il y a toujours un risque qu'un pilote ne puisse pas participer à une course. Les pilotes qui viennent de quitter la Formule 1 sont Kevin [Magnussen], Alex Albon et moi. Nous avons l'expérience et nous connaissons les voitures les plus récentes. On peut donc s'attendre à recevoir un coup de fil."

"Mais ce que j'ai appris avec mon accident, c'est que la vie est courte et que je veux avoir le choix de dire non à quelque chose. Et s'il s'agit d'être en Formule 1 pour à peine sortir de la Q1 une ou deux fois par an, ce chapitre est clos pour moi. Je préfère largement m'intéresser à d'autres championnats où je peux courir et potentiellement essayer de gagner des courses."

Il reste toutefois probable que le 179e départ en Grand Prix de Grosjean, à Bahreïn l'an dernier, demeure son dernier. Lorsqu'il est devenu évident qu'il n'allait pas pouvoir courir à Abu Dhabi, le Français n'a pas caché son intérêt pour un ultime test en Formule 1 à l'avenir. Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1, s'est déclaré ouvert à l'organisation de tels essais si aucune autre écurie n'est en mesure de le faire – c'est impossible pour Haas, qui ne dispose pas de groupes propulseurs permettant de faire rouler ses anciennes monoplaces.

Lorsqu'il lui est demandé si le projet d'un test a avancé, Grosjean répond : "J'ai toujours très envie de sauter dans la Mercedes F1, c'est sûr. C'est une offre que l'on ne peut pas refuser, ne serait-ce que pour que je me fasse une idée de cette voiture et de son fonctionnement."

"Actuellement, je crois qu'ils travaillent d'arrache-pied pour construire la nouvelle voiture en vue de la nouvelle saison. Je ne vais donc pas appeler Toto tout de suite, mais il peut attendre un coup de fil où je lui demanderai de faire un test." Le tricolore conclut : "Cette proposition m'a vraiment touché. J'ai été surpris que ça vienne si naturellement, et évidemment, j'adorerais le faire."

partages
commentaires
Pourquoi Grosjean a choisi l'IndyCar mais ne fera pas l'Indy 500

Article précédent

Pourquoi Grosjean a choisi l'IndyCar mais ne fera pas l'Indy 500

Article suivant

La F1 doit jouer un "rôle actif" sur les problèmes sociaux

La F1 doit jouer un "rôle actif" sur les problèmes sociaux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Mercedes
Auteur Benjamin Vinel