Ron Dennis - "Nous serons critiqués de toute part"

Les deux McLaren prendront le départ du Grand Prix d'Australie en dernière ligne, en raison de l'absence des Manor

Les deux McLaren prendront le départ du Grand Prix d'Australie en dernière ligne, en raison de l'absence des Manor. Une situation que Ron Dennis accepte, en décrivant une montagne à gravir.

"Les chronos parlent d'eux-mêmes. Nous sommes au pied d'une montagne. Nous savons que Mercedes est la meilleure équipe avec le meilleur moteur, que Ferrari est en forme, que Renault est derrière", a-t-il déclaré à Sky.

Dennis s'attend à voir les critiques pleuvoir sur McLaren lors d'un début de saison qui s'annonce particulièrement difficile. Comme toujours, il rappelle que le projet McLaren Honda est concentré sur la durée.

"Les systèmes que nous avons développés sont complexes et le temps d'essais est limité, donc c'est un grand défi, mais nous sommes prêts à le relever. Nous allons être critiqués de toute part en début de saison, mais nous avons ce qu'il faut pour produire un bon moteur, pour travailler dur et pour rester unis en tant qu'équipe."

Le patron de McLaren prend ces premières courses comme un laboratoire, dans lequel il est très important de fiabiliser le moteur, victime de nombreuses pannes au cours des quatre séances d'essais privés espagnols, avant le début de la saison.

"Garder le moteur en une pièce en ce début de saison, c'est critique quant à son développement futur. A l'heure actuelle, garder le moteur en une pièce sans qu'il ne prenne feu est crucial. C'est très démoralisant d'être en fond de grille, nous n'y sommes pas de notre plein gré."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités