Rosberg aurait espéré une consigne d'équipe

Battu par Michael Schumacher, qui a terminé juste devant lui en Espagne, Nico Rosberg aurait souhaité voir s'appliquer une consigne de course en sa faveur durant le Grand Prix

Battu par Michael Schumacher, qui a terminé juste devant lui en Espagne, Nico Rosberg aurait souhaité voir s'appliquer une consigne de course en sa faveur durant le Grand Prix.

C'est ce que croit savoir le magazine allemand Auto Motor und Sport, qui explique que Rosberg aurait pu être plus rapide que son illustre coéquipier une fois devant lui. Schumacher semblait en effet aux prises avec des soucis d'équilibre.

Cependant, Norbert Haug a assuré qu'il était impensable d'avoir recours à des consignes, sauf en cas de stratégies décalées pour les deux pilotes. Mais ce n'était pas le cas à Barcelone dimanche.

"Celui qui veut passer doit passer tout seul. Lorsque les pilotes sont sur des stratégies différentes, ça peut être une option [de donner une consigne]. Mais aujourd'hui [dimanche], ils avaient tous les deux la même stratégie," a précisé Haug, vice-président de Mercedes-Benz Motorsport.

De son côté, Rosberg s'est surtout dit déçu par les performances de la W02, évoquant un pas en arrière après les améliorations entrevues il y a deux semaines en Turquie. "Nous avons fait un petit pas en arrière. Les gars là-haut [sur le podium] sont assez loin," a confié l'Allemand.

Un point de vue partagé par Haug, qui reconnaît ne pas boxer dans la même catégorie que les leaders. "Nous n'avons pas eu une bonne vitesse. Red Bull et McLaren étaient dans un autre championnat, même si nous n'étions pas les seuls à les regarder," a-t-il concédé.

Les deux Flèches d'Argent ont terminé aux sixième et septième places, à un tour de Sebastian Vettel.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Norbert Haug , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités